Forum inspiré de Noragami.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Lucky and Confidence ft. Rakki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Shinji
avatar

#Dieudesconnards
Messages : 16
Yens : 26
Date d'inscription : 30/01/2015

Identity Card
Groupe: Dieux
Pouvoir :
Dieu / Shinki:
MessageSujet: Lucky and Confidence ft. Rakki Lun 9 Fév - 9:41

Tu es là, en face de la personne que tu cherchais. Son nom ? Rakki. Pourquoi le cherchais-tu ? Parce qu'il agissait parfois comme toi à ce que tu as pu comprendre. Mais comment en es-tu arrivé là, sur un toit en face de lui ? C'est bien là une bonne question. Mais il va falloir remonter quelques jours pour enfin y comprendre quelque chose. Oui, car cet histoire à un sens et aussi un but. Bon, le but n'est pas très bien encadré, mais il y en a un... entre guillemets. Mais c'est déjà ça. Et donc. Toi & Rakki, deux dieux mal réputés et connards. Très bien, un bon duo. Mais il fallait savoir s'ils allaient s'entendre. Il fallait savoir comment allait agir l'un à l'autre. Ils ne se sont jamais rencontré physiquement d'ailleurs. C'est une première fois où ils tombent en face à face. On pourrait croire que c'est une confrontation dis comme cela. Mais non. Pour Rakki, tu ne sais pas. Mais toi tu le cherchais. Enfin ''cherchais''. Parce que tu ne cherches pas vraiment dans un sens. Tu as juste l'idée en tête de vouloir le voir puis tu tomberas un jour dessus en face à face. Mais comment en es-tu arrivé là. Avec cette pensée là ! Il nous fallait une réponse. Et donc pour l'avoir, il va falloir remonter un peu dans le temps. Juste un tout petit peu afin de faire comprendre le comment du pourquoi et surtout comment Shinji peut s'intéresser à une personne. C'est bien une première.

C'était il y a donc trois jours. Tu te baladais comme à tes habitudes, vagabondant sans réel but, c'est vrai. Il fallait par ailleurs que tu t'en procures un. C'est avec de la chance que tu tombes sur une conversation entre deux ou trois dieux. Qui ? Tu ne sais pas, tu n'as pas reconnu la voix. Ils parlaient d'un dieu avec des intentions malsaines. Tu avais souris jusqu'à entendre un autre nom que le tien. ''Rakki', ce nom qui t'était par ailleurs inconnu jusqu'à aujourd'hui. Il était le dieu de la chance et il offrait de la chance de mourir ou de tomber sur des maladies mortelles. Ce mec était un pur connard. Et ça te faisait sourire. C'est quand tu as voulu t'incruster dans la conversation pour en savoir plus que les dieux étaient partis. Manque de chance pour toi, Rakki devrait peut-être t'en offrir ? Mais enfin ! Grâce à ta bonne écoute, tu as eu pour but de chercher le dieu de la chance. Pourquoi ? Parce qu'il te fascinait pardi ! Tu avais peut-être enfin trouvé la personne qui sera ton acolyte ! Toi qui déteste tout le monde, c'est un cas rare que nous avons là. Il faut bien une première fois à tout. C'est grâce à ça que tu as cherché un petit peu Rakki. Tu voyageais juste plus que d'habitude. Du moins, plus rapidement. Mais jusqu'à aujourd'hui, pas moyen de le trouver. Ça t'agaçait vraiment d'ailleurs.

Tu es par hasard tombé sur une autre conversation et ils parlaient encore de Rakki. Un comportement comme tel était inadmissible. Ça t'embouche un coin n'est-ce pas ? Enfin quelqu'un qui était déteste comme toi. Puis, on te cite. Disant que les deux ne devaient pas se rencontrer. Tu as aussi une très mauvaise réputation ahah ! Ça te faisait sourire d'entendre ça. C'est cette phrase qui te donnait encore plus envie de le rencontrer. Encore une fois, tu resteras toi même pendant la rencontre. Ça ne servait à rien de jouer la comédie. Entre dieux... il faut apprendre à bien se connaître. En tout cas, si Rakki & toi vous arrivez à vous entendre, il risque d'y avoir des bons fous rires sur la mort des humains et la maltraitance des shinkis. C'est horrible mais c'est tout vous sûrement ? En tout cas, toi. Si tu as un Shinki, c'est juste pour le briser mais tu risques d'en prendre un pour te défendre, tu risques aussi d'être pris pour cible.

Mais enfin ! Là n'est pas encore le sujet. Pour l'instant, tu es en face de Rakki. Tu étais habillé comme d'habitude. Mettant tes mains dans tes poches. « Je t'ai enfin trouvé. » dis-tu en laissant le vent faire voler le bas de ton manteau et tes cheveux sur la droite. C'est un sourire mesquin que tu avais là. Pour changer n'est-ce pas ? Maintenant, qu'allais-tu faire ? Sympathiser ? Ou alors tu allais le prendre d'assaut pour aucune raison. Peut-être car ça allait te bouffer si vous êtes deux méchants à part ? Tu n'en sais strictement rien, mais il faut l'avouer. Tu admires en quelque sorte Rakki pour ce qu'il fait. Tu te demandes d'ailleurs s'il a déjà entendu parler de toi. Ça tu n'en sais strictement rien, mais tu risques de le savoir ? Quant à toi, tu allais lui faire comprendre que tu le connais un minimum. Et pour ça, tu comptes conclure avec son prénom et ce qu'il est. Reste à savoir ce qu'il va te dire. Tu meurs d'impatience de le savoir. Après un petit blanc de cinq secondes, le vent s'arrête et tu termines. « Rakki, le dieu de la chance. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rakki
avatar

Dieu
Messages : 17
Yens : 27
Date d'inscription : 07/02/2015
Age : 28

Identity Card
Groupe: Dieu de la Chance
Pouvoir :
Dieu / Shinki:
MessageSujet: Re: Lucky and Confidence ft. Rakki Lun 9 Fév - 18:31



Shinji ✖ Rakki.

« L'enfer, c'est les autres. »

Les toits, c'est vachement sympa, quand même. C'est assez éloigné pour que personne ose te casser les couilles et c'est assez proche de la foule pour que tu puisses t'amuser avec les humains. Actuellement allongé sur le dos,  ta tête penchait dangereusement vers le sol, qui se trouvait trente mètres plus bas. Tomber ou ne pas tomber, telle est la question, hein? C'est pas comme si ce genre de trucs pouvaient vraiment te tuer, après tout. Ton regard suit attentivement les sans domicile fixe, sourire aux lèvres. Certains essayaient de faire pitié, d'autre se contentaient d'attendre patiemment, récipient à proximité. D'autres pleuraient en secret avec de l'alcool en main, et pour les plus optimistes (Dieu ce que tu les détestes), ils usaient de leur divers talents (la musique la plupart du temps) pour survivre, en souriant. De temps à autres tu voyais des gens— des vrais qui s'apitoyaient sur leur propre sort. « Ah, c'est vraiment pas de bol, d'être daltonien alors que je suis un artiste! » « Ah, c'est vraiment pas de bol, d'être épileptique alors que je joue tout le temps aux jeux-vidéo! » Oui oui, c'est pas de bol.

▬ Mais qu'est-ce qu'on se fait chier, quand même...

N'est-ce pas? Ça fait déjà quelques heures que tu ne fais plus rien si ce n'est voir le monde à l'envers (c'est spécial comme vue, on a l'impression que le ciel est le sol et les tuiles le plafond, et c'est très désagréable quand on a pas l'habitude), tu t'ennuies tellement que tu pourrais tomber dans les occupations pitoyables des autres. Du style jeux-vidéo, lecture et compagnie. Soit-disant que ça fait passer le temps... Mais ça doit plus être chiant qu'autre-chose, de lire des centaines de pages juste pour suivre les aventures d'un connard qui se croit meilleur que les autres (ce livre aurait pour personnage principal un certain Rakki?). Certains parlent de dieux aussi, de demi-dieux et d'humains qui font n'importe quoi entre-eux, c'est répugnant, ils pensent vraiment à n'importe quoi ces abrutis... Ouais, décidément, toucher à leurs conneries, c'est trop rabaissant pour quelqu'un comme Toi. Réfléchissons, alors. À une tue-l'ennui. Ça doit se faire, non? Visite surprise à quelqu'un qui te déteste? C'est toujours très amusant de les voir s'énerver sur les petites choses de ta vie, comme... ton existence. Haha. Qu'ils sont cons. Un très long soupir ennuyé s'échappe de tes lèvres, faisant tourner un trèfle à quatre feuilles entre tes doigts.  

Suivre un gosse pour le traumatiser à vie? Ah— ai-je besoin de préciser que ce n'est absolument pas en rapport avec ce truc dégoûtant qu'est le sexe— urgh. Jamais tu ne pourras accepter ce genre de choses mais bon, ainsi va la vie, hein? Enfin— Faut bien que tu te décides, mais y'a pas mal de gens aux alentours, donc c'est pas pratique. Tu te relèves et tes doigts parcourent la foule.

▬ C'est-toi-qui-mou-rra-de-mes-mains-au-bout-de-trois,
un,
deux,
tr—

▬ Je t'ai enfin trouvé.

Et bam, la pointe de joie dont tu faisais preuve pendant cinq secondes disparaît. C'est qui lui? Tu te retournes pour voir un type aux courts cheveux noirs accompagnés de yeux rouges brillants. Un peu plus petit que toi, peut-être... De pas grand chose. Il semblait te connaître assez bien sans que tu ne saches quoique soit de lui. En même temps, t'en as strictement rien à foutre des autres, si tu devais connaître tous tes disciples... T'es pas le Dieu de la Mémoire, eh! De toute façon, c'est un Dieu, non? À part t'engueuler, qu'est-ce qu'il peut bien te vouloir? Tu pousses un très long soupir et pars t'asseoir au bord du toit, tes jambes se balançant dans le vide.

▬ Rakki, le Dieu de la Chance.

Quoi, il se sent obligé de te rappeler qui tu es? Le sourire sur son visage... Il va essayer de te tuer? Ha, qu'il essaye! Ça sera bien drôle, un duel divin... Il n'a pas l'air d'avoir de shinki qui plus est, ça sera à mains nues? Si c'est le cas, tu ferais mieux de trouver un rapide moyen de tricher. De toute façon, t'as toujours ta cravache dans un coin donc ça peut t'aider... En attendant, ne lui faisons absolument pas confiance, sait-on jamais.

▬ Un problème?, d'un ton naïf.

Tu souris sans pour autant te retourner, tu n'as pas envie de lui accorder ton attention, il ne mérite pas ça de ta part, après tout. Si ça se trouve, il va directement t'attaquer par surprise. Ça serait drôle tiens, une embuscade. L'art d'assassiner... Pas comme si on allait mettre fin à tes jours aussi facilement, de toute façon!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shinji
avatar

#Dieudesconnards
Messages : 16
Yens : 26
Date d'inscription : 30/01/2015

Identity Card
Groupe: Dieux
Pouvoir :
Dieu / Shinki:
MessageSujet: Re: Lucky and Confidence ft. Rakki Mar 10 Fév - 11:21

« Un problème? » C'est sûr qu'un dieu aussi bien réputé que lui doit se sentir agressé quand une personne inconnu l'appelle par son nom. ''aussi bien réputé'' en fait, tu ne le connaissais pas, ça ne fait que quelques jours que tu le connais évidemment. En tout cas, lui ne t'avait jamais vu ou entendu parler de toi. D'ailleurs. Une très bonne question, comment as-tu su que c'était lui ? C'est vrai que tu ne l'avais jamais vu. Tu pensais que c'était instinctif c'est tout. C'est quand même étrange, tu avais une chance sur je ne sais combien que ce soit lui et ton instinct ne s'est pas trompé ! Tu mérites quand même des applaudissements. Non, en fait, dans la conversation, il y a une personne qui avait décrit ses traits particuliers et principalement son style vestimentaire. En le voyant, tu as vite déduis que c'était bien lui, Rakki. Comment va tourner votre relation maintenant. Que vas-tu faire ? Tu pourrais te présenter ? Tant qu'il ne le demande pas après tout, ça n'a aucune importance pour toi. Surtout que tu ne dis pas souvent qui tu es vraiment. Tu dis juste que tu es un dieu et c'est tout. Mais ça dépend de la personne évidemment ! Si celle-ci ne connaît que tes sournoiseries de noms, c'est sûr que tu ne risques pas de lui dire qui tu es comme ça en mettant ta vie en danger car tu n'as pas de shinki, donc pas de quoi te défendre. Donc la vie est compliqué. Tu es juste ton petit couteau et c'est déjà ça après tout ! Ce couteau que tu te sers depuis longtemps maintenant. C'est ton fidèle ami après tout. Il te protège très bien. Et il continuera jusqu'à que tu le jettes pour le changer. Et oui, même si tu te bats avec ce couteau depuis longtemps, le jeter pour le changer ne te dérange pas, tu ne t'attaches jamais aux objets ou aux personnes. Du moins, ça n'est encore jamais arrivé.

« J'ai entendu des rumeurs sur toi … ~ ♫ » Dis-tu en t'approchant sans crainte de lui. C'est sûr qu'un simple dieu ne se serait pas approché de lui comme tu le fais. Tu es confiant et tu n'as pas peur. Avoir peur... C'est quelque chose qui n'arrive pas chez toi. La peur est quelque chose qui n'existe que chez les faibles. Mourir ne te fait même pas peur. Tu es fort. « Disant que tu donnais la chance de mourir aux humains. » Tu t'étais arrêté à coté de lui en regardant en face de toi. Il était juste à coté. Tu ne le fixais donc pas. Tu n'avais pas besoin de le fixer. S'il t'attaque tu pourras riposter et s'il prend le dessus, tu vas pouvoir facilement fuir avec ton pouvoir. Mais voyant que celui-ci n'a pas non plus de shinki, tu n'as pas de crainte à avoir. Et même s'il y en avait, tu aurais quand même de quoi te défendre, tu as de l'expérience ! Et si tu meurs, bah c'est bien dommage ! Il va falloir attendre que quelqu'un face un souhait dans ton temple afin que tu retrouves ta vie. Être un dieu c'est comme être cheaté dans un jeu, c'est facile et très drôle. Mais sinon ! Tu ne comptais pas l'attaquer. À quoi ça te servirait de l'attaquer alors qu'il s'amuse comme toi ? À rien, en fait. Ce ne sont que des rumeurs et tu voulais savoir si ces rumeurs étaient vraies. Et si elles sont vraies, tu risques d'être assez étonné. Tu veux le voir de tes yeux.

« Je peux voir ça ? ~ ♪ » Bien évidemment il va falloir attendre qu'un humain face un souhait mais ce n'est pas compliqué. Plusieurs imbéciles pries pour avoir de la chance. Puis, même attendre longtemps ne te dérangeait pas. D'ailleurs, en lui posant cette question, tu avais tourné ton regard mesquin vers lui. Qu'est-ce qu'il pouvait bien penser de toi. Tu n'as pas une tête d'homme bien gentil, ça c'est sûr. Les yeux rouges, un sourire mesquin. Tu restes curieux à son sujet. Peut-être que vous pourrez faire des coups de putes à deux ? Ça pourrait être plus amusant que tout seul ? Tu ne sais pas, tu ne l'as jamais fait. Si ça se trouve, vous allez juste vous détester et vous poignardez. Mais quoi qu'il en soit, tu gardes ce sourire mesquin et ce regard de salaud. Un regard que certaine n'arrive pas à oublier et tu aimes ça, parce que c'est tout toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rakki
avatar

Dieu
Messages : 17
Yens : 27
Date d'inscription : 07/02/2015
Age : 28

Identity Card
Groupe: Dieu de la Chance
Pouvoir :
Dieu / Shinki:
MessageSujet: Re: Lucky and Confidence ft. Rakki Mer 11 Fév - 8:19



Shinji ✖ Rakki.

«L'enfer, c'est les autres.  »


« Oui, c'est toi mon problème. »? Ça ferait... La deux cent trente-troisième fois que t'entendrais cette réplique. Pour le coup, s'il te répond ça, ton humeur remontera d'un coup. Il doit se croire original, avec cette réplique... Comme quoi, il y en a pas un pour rattraper les autres dans ces cons de dieux. Heureusement que Tu es là pour mettre un peu d'« ordre » dans cette anarchie totale. Qu'est-ce qu'on se marre... Franchement, t'aurais pu t'en passer, d'un Dieu se tapant l'incruste dans ta journée, comme ça, juste par envie. Faut vraiment que ça soit important, sinon, qu'il aille se faire mettre, ce petit con. Il semble prendre son temps, comme s'il cherchait un problème, en fin de compte. Tu continues de faire tourner le trèfle entre tes doigts en t'appuyant sur ta cuisse, observant chaque personne composant la foule en-dessous de vous deux. Une mère, ses trois enfants, une retraitée, un policier, un homme d'affaire, un adolescent, un couple, et encore et encore et encore et encore. C'est incroyable, la monotonie de ce monde. Comment ils font pour vivre sans avoir envie de se suicider ou un truc comme ça? Quel monde de merde... Ça en devient ennuyant de les regarder faire leurs petites choses de tous les jours. La plupart du temps, c'est juste l'école, le travail, les occupations... Heureusement que t'es là pour pimenter leur vie, hein?

▬ J'ai entendu des rumeurs sur toi... ~ ♫

En même temps, on parle tellement de toi, après tout, tout le monde parle tout le temps de Dieu, alors on parle tout le temps de toi! Il s'approche de toi et machinalement tu t'écartes pour ne pas avoir à rester à côté de lui, pour ne pas te faire souiller par ses particules inférieures. Pour qu'il se prend, à s'approcher de toi et te parler aussi familièrement? Tu gardes ton sourire mais tes yeux montrent une méfiance et même une certaine haine dans leur iris. Trois mètres, trois mètres... Tu fais comme si de rien n'était, admirant silencieusement la plante dans ta main.

▬ Disant que tu donnais la chance de mourir aux humains.

« La chance de mourir »... Des pulsions suicidaires peut-être? Ça serait drôle de pousser cette partie à bout... Il se rapproche de plus en plus jusqu'à te coller. Sentiment désagréable, te donnant la nausée presque. Tu t'éloignes encore. Trois mètres, trois mètres... Aaah, tu peux vraiment pas les encadrer, même si celui-là semblait moins naïf, moins niais que les autres. Encore plus de raisons pour ne pas lui faire confiance. T'es pas complètement con quand même, puis c'est pas comme si tu allais faire l'honneur à quelqu'un de lui accorder ta confiance... Après tout, personne n'a confiance en toi et c'est logique. Ça serait complètement débile de ne pas se méfier de quelqu'un dans un monde où tout le monde te déteste.

▬ Je peux voir ça? ~ ♪

... Pardon? Voir quoi? Des gens mourir? T'as qu'à traîner dans les hôpitaux connard, y'en a des tonnes qui meurent là dedans. Tes doigts froissent le trèfle à quatre feuilles et tu lui arraches ses pétales, avant de le faire tomber, les feuilles avec. Tu laisses planer un long silence. Il pense que toutes ces rumeurs ne sont que du bluff? Pour que tu fasses peur aux gens? Il ne te connaît pas, alors. Tu lâches un rire plus ou moins discret, amusé par l'innocence de ce type. Eh bien, il doit vraiment être un reclus pour ne pas avoir entendu de Dieu, c'en devient embarrassant pour lui. Tu ne lèves même pas les yeux ni quoi que soit, tu préfères regarder les gens passer. Une vieille, un flic, des jeunes, un homme d'affaires... Une mère et ses enfants. Une mère et ses enfants. Ça serait vraiment pas de chance pour le mari si sa famille mourrait percutée par un camion, non? Un long soupir s'échappe de tes lèvres et tu te relèves, t'écartant encore un peu de l'autre.

▬ Bien! Je vois que tu ne connais pas ore-sama, alors je vais devoir t'expliquer les règles, une pause, tu montres un doigt, Premièrement, tu restes à plus de trois mètres de moi. Je veux pas que tu contamines ore-sama, un deuxième doigt, Deuxièmement, tu traites ore-sama correctement: vouvoiement, fayottage et compagnie, parce que t'es mon soumis et pas l'inverse, un sourire puis un troisième doigt, Enfin, cette mère et ses trois enfants vont se faire percuter dans les deux minutes qui suivent. Enjoy ☆!

Ton doigt montre une femme d'environ quarante ans, avec ses enfants ayant entre trois et quinze ans. Ahhh, tuer un gosse de trois ans... Je devrais avoir honte? Et pourtant ça n'te fait aucun effet. Assez inhumain comme sentiment mais en même temps, personne n'a dit que tu avais un semblant d'humanité. Trente secondes passent très lentement et tout défile beaucoup plus rapidement: le camion, les cris, le crissement des pneus, le sang, les cadavres, les témoins hurlant autant que les anciens vivants. Ah, c'est toujours aussi beau, les cris de souffrances.

▬ Ça te va?

C'est drôle comme tu souris, on dirait que tu sors du cinéma après avoir vu un film humoristique.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shinji
avatar

#Dieudesconnards
Messages : 16
Yens : 26
Date d'inscription : 30/01/2015

Identity Card
Groupe: Dieux
Pouvoir :
Dieu / Shinki:
MessageSujet: Re: Lucky and Confidence ft. Rakki Jeu 12 Fév - 11:02

« Bien! Je vois que tu ne connais pas ore-sama, alors je vais devoir t'expliquer les règles, Premièrement, tu restes à plus de trois mètres de moi. Je veux pas que tu contamines ore-sama, Deuxièmement, tu traites ore-sama correctement: vouvoiement, fayottage et compagnie, parce que t'es mon soumis et pas l'inverse, Enfin, cette mère et ses trois enfants vont se faire percuter dans les deux minutes qui suivent. Enjoy ☆! » Tu n'as pas répliqué par manque de temps et alors tu ne fais qu'observer la direction de son doigt. Regardant une dame avec des enfants. Est-ce donc une rumeur ou non ? Tu allais le savoir mais c'était quand même long. Dix secondes, toujours rien. Tu lâches un premier soupire. Un tout petit, en attente. Vingt secondes, toujours rien, vingt-cinq secondes et un camion qui roule assez vite. Et en quelques secondes, la femme et les enfants sont percutés. Tout ça a l'air intéressant. Ce n'était pas donc que des rumeurs. Mais d'un côté, tu as trouvé plus intéressant. Te tournant vers le dieu de la chance. Oui, c'était lui la chose la plus intéressante. Vous auriez pu devenir ami et rire sur le sort des humains ensemble, mais vos caractères n'ont pas l'air compatible. Toi en tout cas... il te prend trop de haut et tu n'aimes pas ça. C'est toi qui prend les personnes de haut et pas eux. Donc tu n'acceptes pas ! Qu'allais-tu faire à ce qu'il avait dit il y a une minute ? Tu n'allais quand même pas l'attaquer. Tu voulais peut-être le mettre sur nerf, juste histoire de voir sa réaction. Ça, ça pourrait être encore plus intéressant. Tu souris alors mesquinement, « A–h bon... ? ♪ » Dis-tu en t'approchant de lui pour lui venir en face à face. Une fois que tu es en face de lui, tu commences à le provoquer.

« Qu'est-ce que tu comptes me faire ? ... Dieu de la malchance. » Dieu de la malchance serait largement plus approprié pour lui non ? Tu t'amuses donc à provoquer un dieu. Tu ne sais pas d'ailleurs si dieu de la malchance allait être une insulte pour lui, mais qu'importe. Tu avais encore le sourire mesquin sur toit. Peut-être que les autres dieux ont peur de lui, mais toi, tu n'es pas les autres dieux, tu es Shinji, le dieu de la mesquinerie, un salaud qui n'a peur de personne. Tu avais une main dans ta poche. Serrant ton couteau et te préparant à te défendre si jamais celui-ci était aussi sournois que toi et avait une arme sur lui, prêt à t'attaquer. Tu peux t'attendre à tout. Je trouve ça quand même dommage que tu n'as pas pu te sympathiser avec celui-ci qui rigole aussi sur le sort des humains, qui n'aime pas non plus les humains. Malheureusement, tu ne trouveras jamais quelqu'un comme toi qui te plaît. Mais ça risque d'être compliqué de le trouver... car tu n'as pas un caractère facile de t'entendre avec quelqu'un. Tu t'en fiches toi, être seul c'est quand même cool. Mais c'est aussi cool d'être en groupe, trahir ton groupe, tu aimes faire ça. Donc si tu aurais pu ne serait-ce que pseudo-sympathiser avec lui pour lui faire un coup de pute... ça aurait été drôle quand même. Malheureusement pour toi, la chance est de son coté ? Et donc, tu n'auras pas la chance de faire ton enfoiré avec lui. … enfin, peut-être pas.
Spoiler:
 


Dernière édition par Shinji le Jeu 19 Mar - 14:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rakki
avatar

Dieu
Messages : 17
Yens : 27
Date d'inscription : 07/02/2015
Age : 28

Identity Card
Groupe: Dieu de la Chance
Pouvoir :
Dieu / Shinki:
MessageSujet: Re: Lucky and Confidence ft. Rakki Sam 14 Fév - 10:00



Shinji ✖ Rakki.

« L'enfer, c'est les autres.  »


Ça t'impressionne hein? T'as peur hein? Tu retiens douloureusement un rire avec un sourire malsain. Il se tourne vers toi après s'être délecté du merveilleux meurtre que tu venais de commettre. Maintenant, tu vas te plier à moi, parce que t'as peur de finir comme eux, hein? Qu'est-ce que t'es content! Tu n'as pourtant rien de vraiment nouveau dans ta vie; si ce n'est que tu vas te faire un autre toutou. Techniquement, tu en as déjà plus de sept milliards, mais il faut parfois user de la force pour te les approprier. Mais bizarrement, t'as l'impression que tu vas avoir du mal avec lui, vu sa tête pas du tout rassurante. Eh bien soit! Ce n'est pas comme si tu n'avais qu'un tout dans ta poche après tout, s'il ne cède pas au début, tu finiras à un moment ou un autre à en faire tien. Son sourire, son sourire, son sourire, il t'énerve, on dirait qu'il se moque de toi. On ne se moque pas du Dieu de la Chance, on ne se moque pas de Toi bordel— ton sourire ne s'efface pas mais on peut apercevoir une certaine irritation sur ton visage. Comment vas-tu devoir t'y prendre, aujourd'hui, hein...? Il n'a même pas commencer à faire un acte de « rébellion » que tu sens déjà qu'il te casse les couilles.

▬ A—h bon?

Et il se rapproche de toi.
Et il se rapproche de toi.

▬ Qu'est-ce que tu comptes me faire? ... Dieu de la malchance.

Dieu de la malchance? Il se croit original? Il te provoque? Il te provoque? Il te provoque? Il croit vraiment pouvoir gagner, comme ça? Ton sourire disparaît et tes yeux montrent un froid glacial, ennuyé par la stupidité de cet abruti. Finalement, lui aussi, il cherche la merde, comme les autres. Ennuyant... Au moins, ta journée s'est « ensoleillée » ? Ce n'est pas aussi chiant que ce matin... Mais un con comme lui, honnêtement tu t'en serais bien passé. Ç'aurait été mieux... Hm... Un shinki égaré? Un pauvre humain ayant remarqué ta merveilleuse personne? Une fille tombée sous le coup de foudre... Qu'elles sont amusantes, celles-là! C'est toujours très agréable de voir leur visage terrifié par la peur, après avoir découvert la vraie nature de celui qu'elles trouvaient parfait. En même temps, tu l'es— mais tu n'es juste pas fait pour les autres, voilà tout.

Tu exploses de rire d'un coup, parce qu'au fond, ce type est tellement naïf que ça en devient drôle. Tu recules de trois mètres bien évidemment, mais t'es tellement dans ton fou-rire que tu tombes en arrière— sans que ça te fasse grand chose.

▬ Hahaha— Putain, j'arrive vraiment pas— Pfft—!!

Allez allez, on se reprend! Faut vraiment se calmer, t'es en train de rire juste parce qu'il a essayé de te prendre de haut. En même temps, c'est trop drôle, tu le connais même pas, t'en connais quand même des dieux— il doit être ce genre de type laisser dans un coin, du coup il fait genre d'être quelqu'un pour t'intimider ou quelque chose comme ça. Un long soupir s'échappe de tes lèvres pour te calmer toi et tes douleurs abdominales causées par le fou rire. Tu continues à glousser un peu. Tu dois vraiment passer pour un taré, hein...? Je te fais peur, hein? T'as toujours pas compris que je suis dangereux? Allez allez, dégage! Dégage! Dégage!! Après avoir calmé tes ardeurs, tu restes silencieux pendant un moment, te relevant et nettoyant tes vêtements abîmés par les tuiles sur lesquelles vous vous trouviez. D'un coup, ton amusement disparaît, comme s'il n'avait jamais existé en fait.

▬ T'es sourd ou quoi? J'ai dit trois mètres, froidement.

Tu le foudroies du regard d'un seul coup. Allez allez, abandonne, tu veux pas que je te tue, si?! Ah, après tout, il a laissé sous-entendre qu'il n'était pas particulièrement fan de la vie. Peut-être qu'il est venu vers toi justement pour que tu mettes fin à ses jours? Ah, ça serait sympa, de pouvoir enfin tuer un Dieu de tes propres mains. Tu te demandes ce que ça doit faire? Ils doivent être plus résistants par contre... Vu que toi aussi tu l'es. Tes yeux se posent rapidement sur le bord du toit. Trente mètres... Est-ce que tu y résisterais? Est-ce qu'il y résisterait? Hm— Tu as bien envie d'essayer? Mais si tu fais ça par simple plaisir, ça ne serait pas aussi drôle que si ça compte comme punition. Punition... Tu l'imagines déjà en agonie, incapable de bouger, priant pour ne serait-ce qu'une once de merci... C'en est presque excitant— M'enfin, il est encore trop tôt, hein?


☆:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shinji
avatar

#Dieudesconnards
Messages : 16
Yens : 26
Date d'inscription : 30/01/2015

Identity Card
Groupe: Dieux
Pouvoir :
Dieu / Shinki:
MessageSujet: Re: Lucky and Confidence ft. Rakki Jeu 19 Mar - 14:53

« Hahaha— Putain, j'arrive vraiment pas— Pfft—!! » Dit-il en rigolant et reculant puis pour conclure en tombant de dos. ''Quoi ? C'est tout ?'' était ta première pensée en voyant les gestes et les dires du dieu de la chance. Tu es comme déçu de sa réaction, sa réputation était telle une blague et donc ce n'était pas là ce à quoi tu t'attendais ? Ou alors tu t'attendais à bien plus ''gros'' de sa part ? Il ne faut jamais s'attendre à trop, on est très souvent déçu. Tu retrousses bien tes mains dans tes poches regardant celui-ci se tordre de rire. Il n'y avait rien de drôle. Ton sourire mesquin avait disparu et une expression plutôt mécontente était présente. Tu changes très vite de visage. Pourquoi une expression mécontente ? Tu es déçu de lui pour le peu que tu en as vu. Certes il sait tuer des humains, mais-- … sincèrement, il ne sait faire que ça ? Il a provoqué un accident sur une famille, la famille qui est détruite et tout ça. Certes c'est marrant, mais qu'est-ce que ça doit être lassant. Toi tu t'amuses à détruire les gens psychologiquement avec toi et pas en faisant des catastrophes. Ce n'est pas vraiment ton style. C'est pour ça que tu t'es retourné sur son caractère. Il était si … naze ? Il te dit de ne pas venir à plus de trois mètres, à toi ?! Faut oser pour dire ça à toi car, il suffit de te connaître un peu pour savoir que ça va te pousser à le faire. De plus, c'est lui qui menace et c'est lui qui recule. Aurait-il peur ? Un blanc se pose, un tout petit avant qu'il continue de parler tandis que tu ne faisais qu'observer.

« T'es sourd ou quoi? J'ai dit trois mètres. » Tu l'avais bien compris trois mètres, mais c'est peut-être lui le sourd dans l'histoire, tu lui avais demandé quelque chose, non ? Tu le regardes sans rien dire. Tu places un petit blanc à ton tour, observant le dieu Rakki. « Décevant. » Dis-tu en parlant un peu à toi même bien qu'il y ait de forte chances qu'il t'ait entendu. Bien évidemment, tu n'allais pas le laisser répliquer, il fallait que tu enchaînes rapidement à ton tour. Si tu n'enchaînes pas, il risque de te couper dans ton élan. C'est comme dans une battle, chacun son tour et maintenant c'est à ton tour même si celui-ci n'allait pas vraiment durer longtemps. Tu n'avais pas grand chose à dire. Tu avais à peine réfléchit et l'idée était tombé du ciel, c'est d'ailleurs ce qui t'a redonné ton sourire mesquin rapidement. Si une première menace n'a pas suffit, alors pourquoi pas une seconde ? Tu ne voyais pas d'autres moyens. De toute façon, tu ne t'entends décidément avec personne. Que ce soit des gens qui protègent ou des gens qui tuent, tu n'apprécies vraiment personne, tu aimes juste les utiliser à tes fins. Et donc, au final, ça ne m'étonne pas comme, ça ne t'étonne pas que tu ne t'entendes pas avec ce dieu. Mais c'est bien dommage, il faut l'avouer qu'à vous deux vous aurez bien pu vous éclater et faire ravage. Certains dieux vont être heureux que vous ne vous entendez pas. C'est limite si tu réussirais à t'entendre avec un démon toi de toute manière. Et donc ! Tu commences à avancer en parlant.

« C'est plutôt toi qui est sourd. » dis-tu en étant presque en face de lui. Une fois en face tu termines ta phrase et toujours avec un sourire mesquin. Son regard ne te faisait ni chaud ni froid. « Je t'ai demandé ce que tu allais me faire si je m'approche de toi à plus de trois mètres... ? » Là, tu lui disais en gros ''essaye de m'attaquer pour voir si tu l'oses'' en tout cas, c'était pratiquement ça. Tu n'avais pas vraiment l'envie de te battre mais quelque chose en toi te poussait à agir ainsi juste pour voir ce qu'il allait essayer de te faire. Bien sûr tu n'allais pas te laisser te tuer. Tu as encore des projets à établir et à conclure. Ce n'est pas le moment de mourir. Que ça finisse en égalité ou en défaite ou encore en victoire, tu t'en fiches. Mais si ça part en combat, tu ne le tueras pas car il reste une personne décevante mais aussi intéressante envers les autres dieux. Ils avaient l'air si effrayés comparé à toi qui le menace sans crainte. Tu es comme le héros d'un jeu ou d'un animé qui s'attaque à un boss qui personne n'ose affronter par peur. Bien que si tu étais le héros d'un jeu ou d'un animé... l'antagoniste serait alors une personne protégeant les humains ? Drôle de contexte. Heureusement que tu es ni le héros d'un jeu et ni le protagoniste d'un animé/manga. Tu es juste un connard, provocateur qui en ce moment même provoque un autre dieu. À ce demander comment cette histoire va terminer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Lucky and Confidence ft. Rakki

Revenir en haut Aller en bas

Lucky and Confidence ft. Rakki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Noragami :: °~ Partie RPG :: Tokyo :: Quartier résidentiel-