Forum inspiré de Noragami.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Le vent l'emportera ◘ PV Shinji-sama

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Matsuri
avatar

Shinki
Messages : 5
Yens : 9
Date d'inscription : 08/02/2015

Identity Card
Groupe: Shinki
Pouvoir :
Dieu / Shinki:
MessageSujet: Le vent l'emportera ◘ PV Shinji-sama Mar 10 Fév - 12:47

Quand à la façon dont elle était arrivée là, elle n'en savais rien. Il y avait le vent qui balayait tout sur son passage, même elle. Surtout, elle. Et c'était ironique parce que quelques part, dans les tréfonds de son balbutiement de conscience, elle savait qu'elle avait désiré cette situation. Elle l'avait appelée de tout ses vœux et désormais qu'elle l'endurai depuis...un, deux trois ans ? Non plus. Longtemps. Trop longtemps. Bien qu'elle n'aie aucune notion du temps qui s'écoulait à l'extérieure de sa pauvre enveloppe pseudo-corporelle, elle savait que cela faisais bien trop longtemps. Parce qu'elle avait cette désagréable impression de déjà vu. Ce n'était pas la première fois que ça lui arrivait. C'était à la fois angoissant et rassurant. Sans savoir pourquoi, car elle était bien incapable de pousser la réflexion aussi loin, elle trouvait ce fait rassurant.

Je ne veux pas mourir. Je ne veux pas mourir. Je ne veux pas mourir. Je ne veux pas mourir. Je ne veux pas mourir. Je ne veux pas mourir. Je ne veux pas mourir. Je ne veux pas mourir. Je ne veux pas mourir. Je ne veux pas mourir. Je ne veux pas ...

s'il avait fallu faire une liste de toutes les choses dont elle n'avait pas réellement conscience. Elle répétait juste inlassablement ce mantra, comme si lui seul pouvait la sauver d'une réalité trop affreuse qu'elle ne saurait affronter. Comme si la partie de son être qui était régie uniquement par des réflexes savait que c'était la seule chose à faire pour ne pas disparaître avec le néant tout autour. Il faisait noir, probablement. Elle ne savait pas vraiment ce qu'était le noir. Elle ne connaissait rien non plus du froid et du chaud. Elle était juste un fait , une humeur. Quelque chose , comme une semi-conscience qui errait de rue en rue, de ville en ville.

Quelque chose au fond d-elle même savait qu'elle était loin, très loin de sa maison. Sa maison ….

Je ne veux pas mourir. Je ne veux pas mourir. Je ne veux pas mourir. Je ne veux pas mourir. Je ne veux pas mourir. Je ne veux pas mourir. Je ne veux pas mourir. Je ne veux pas mourir. Je ne veux pas mourir. Je ne veux pas mourir. Je ne veux pas ...

Elle était loin très loin encore de la personne qu'elle avait peu être quand elle était humaine, incapable de se souvenir même qu'elle l'avait été. Incapable de se souvenir du visage de celui qui l'avait recueillie. Combien d'années s'étaient-elles écoulées depuis qu'elle avait cessé d'être au service de Nataku ? Longtemps, trop longtemps pour qu'elle se souvienne même de lui. Trop longtemps aussi qu'elle avait quitté le déshonorant service de Ryuujin. Qui était-elle ? Était-elle encore ?

Elle ignorait les chuchotis des Ayakashi, sans même savoir pourquoi elle savait qu'elle le devait. Mais elle le devait , c'était certain. Certain. Le vent la porta encore. Il y avait cette odeur, cette lueur. Réconfortante. La même qu'elle avait connu auparavant. Celle que les divinités arboraient d'ordinaire, celle qui les rendais si reconnaissable. Plus loin. Plus loin. Elle savait qu'elle devait aller plus loin.

Je ne veux pas mourir. Je ne veux pas mourir. Je ne veux pas mourir. Je ne veux pas mourir. Je ne veux pas mourir. Je ne veux pas mourir. Je ne veux pas mourir. Je ne veux pas mourir. Je ne veux pas mourir. Je ne veux pas mourir. Je ne veux pas ...

Qu'il la regarde. Elle voulait seulement être utile. Elle connaissait bien son travail et elle aurait fait n'importe quoi pour quitter cette demi -mort. Qu'il la regarde. Par pitié, par colère, peut-importait la raison : tant qu'il la regardait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shinji
avatar

#Dieudesconnards
Messages : 16
Yens : 26
Date d'inscription : 30/01/2015

Identity Card
Groupe: Dieux
Pouvoir :
Dieu / Shinki:
MessageSujet: Re: Le vent l'emportera ◘ PV Shinji-sama Jeu 12 Fév - 9:56

Encore une fois de plus, tu te baladais dans les ruelles sombres. Tu n'as rien de mieux à faire la nuit. De toute façon, il fallait que tu ailles dormir car encore aujourd'hui. Les ruelles étaient vides. Pourtant, elles sont très mal fréquentées mais pour trouver des personnes ça reste compliqué car ils savent se cacher de la police. Et oui, ils ne peuvent pas rester à découvert et ça te fait chier de chercher. Donc tu ne cherches pas vraiment, tu te balades gaiement en regardant si tu vois quelque chose d'intéressant mais pour le moment tout semble ne pas t'intéresser. Tu tombes alors sur une agression. Pas sexuelle mais physique. Tu le regardes de la haut, car oui, tu te balades sur les toits. C'était un mec en costume cravate qui se faisait frapper par un mec style bandit. Donc c'était normal. Tu n'aimes pas ce genre de type, avec leurs petites cravates, prêt à partir au travail comme un petit larbin. « Shine. » Dis-tu en regardant méchamment de haut l'homme qui se faisait agresser. Tu n'avais pas que ça a faire à regarder le stupide homme se faire taper dessus. Les humains sont stupides n'est-ce pas ? Tu aimes bien vivre comme le vent. Comme ta vie quoi ! Avançant donc de toit en toit, tu tombes en face à face avec un Ayakashi. Tu soupires lui faisant du bras. « Va faire chier les humains au lieu de me les briser. » Tu pars dans une autre direction. Tu n'avais pas l'air de bonne humeur mais ce n'est pas si important. C'est l'humain qui t'énerve. L'humanité... tu la trouves désespérante.

Mais l'ayakashi ne semblait pas vouloir de lâcher. Si tu n'avais pas ton pouvoir et un reflex assez bon, tu t'aurais fait touché.Il avait direct attaqué. Mais heureusement que tu as réagit rapidement. Tu soupires commençant à courir et prendre la fuite. L'ayakashi était presque de ton niveau. Il ne te dépassait pas, mais encore un peu et il était un bon rival. Sa particularité ? À vu d’œil, tu pensais que c'était le saut. L'ayakashi bondissait si haut. Il n'allait pas te lâcher. Tu n'as pas de chance cette fois. Mais qu'importe, ce n'est pas la première fois qu'on te course alors tu tiens tête. Et tu retournes en bas des ruelles, descendant des toits. Tu continues de courir esquivant tout objet gênant comme des canettes, des bouts de verres et autres. Tu changes souvent de direction pour perdre l'ayakashi. Gauche, droite, gauche, gauche, tout droit puis droite pour terminer. Tu tombes sur une rue moins sombre. Voilà que tu sors du lieu. Tu te retournes, ne voyant plus l'ayakashi. C'était une victoire pour toi, encore une fois. Tu ne t'avoueras donc jamais vaincu. Mais c'est quand même très bien ainsi ! Il n'y a que les faibles pour s'avouer vaincu et toi... tu es loin d'être un faible.

Tu continues de marcher et tu atterrit accidentellement dans les quartiers résidentiels. Vide... vraiment. C'est alors que tu entends un bruit. Tu ne voulais pas savoir ce que c'était et miraculeusement, c'était encore l'ayakashi qui voulait ta peau. Il était payé par un dieu ou ? C'était là une question que tu aurais pu te poser bien que cela ne soit pas possible. Si c'était possible de négocier avec des ayakashis, tu le ferais depuis longtemps. Il était donc arrivé d'en haut, juste au dessus de ta tête. Cet enfoiré voyageait de toit en toit et il a pu rapidement t’apercevoir car la rue du quartier résidentiel était... vide ? Exactement. Si tu n'étais pas à l'écoute du moindre bruit. Même si tu ne voulais pas savoir, tu n'as pas pu t'empêcher de lever l’œil pour le voir. C'est par une roulade arrière rapide que tu esquives ce monstre. Il ne va pas te lâcher la grappe et tu commences à en avoir marre. Il te fallait quelque chose d'utile, comme... un shinki ? Tu peux prier pour de la chance, Rakki serait ravit de t'aider ! Mais non, non, tu as juste tourner la tête et tu en as aperçus un au bout de la rue. Il fallait faire très vite. Tu mets ton maximum pour atteindre le bout de la rue qui était quand même loin. C'était une grande rue. Entre deux maison, le shinki s'y posait. Tu fais rapidement le rituel l'appelant ''Dagaachi''. Mais pourquoi Dagaachi ? Tout simple, tu as toujours une sorte de dague/couteau sur toi. Dagger, dagaa. Tu rajoutes chi , Dagaachi. Et voilà comment créer un nom façon Shinji, fabuleux n'est-ce pas ?

Tu comptes ne pas garder ce shinki car tu n'en veux pas, pour toi c'est juste histoire de te débarrasser de ce monstre qui ne fait que te suivre. Tu arrives alors à conclure l'invocation du shinki et il se transforme en petite dague... ou couteau. Qu'importe, tu n'avais pas le temps de voir ce que c'était exactement. Tu tues alors l'ayakashi bien énervant. Et tu fais ça rapidement. Un coup raté, un coup placé, une esquive puis une contre attaquer et l'ayakashi était déjà exterminé. Rapide, fait des grands sauts, mais faible. Mais qu'importe, c'est pas comme si tu combattais les ayakashis toi, tu as juste fais ça car il t'énervait. Tu rappelles le Shinki. Qu'allais-tu en faire ? … t'en savait rien. Regardant le Shinki qui était une fille. De toute façon, garçon ou fille, tu t'en contre-fiche. Mais il fallait que tu réfléchisses un peu. Le garder pour te protéger d'attaque peut-être pourquoi pas. « Hm... » Tu préfères rester silencieux et attendre une parole du shinki en premier.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Le vent l'emportera ◘ PV Shinji-sama

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Noragami :: °~ Partie RPG :: Tokyo :: Quartier résidentiel-