Forum inspiré de Noragami.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

stealing☆time ••• ectral & rakki.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Rakki
avatar

Dieu
Messages : 17
Yens : 27
Date d'inscription : 07/02/2015
Age : 26

Identity Card
Groupe: Dieu de la Chance
Pouvoir :
Dieu / Shinki:
MessageSujet: stealing☆time ••• ectral & rakki. Sam 28 Fév - 15:30



Ectral ✖ Rakki.

« Donner c'est donner, reprendre c'est voler »

Appuyé sur la pointe des pieds du haut du toit d'un immeuble très haut (un immeuble de cinq étages c'est très haut non? C'est au moins assez long pour que les gens aient très peur de se retrouver à cette hauteur), tu tues le temps en sifflant ce qui te vient en tête et parcourant la foule  des yeux, attendant une jolie jeune blonde, une qui plait à tous les hommes normalement constitués (c'est-à-dire tous les hétérosexuel? Toi tu ne sais pas, tu n'aimes que toi et seulement toi, ça suffit à faire ton bonheur). Elle doit probablement vivre de ce que la nature lui a offert... Ça serait pas de chance qu'elle perde sa beauté qui-sait-comment— tu sais même pas si ça existe scientifiquement, mais tu t'en fous assez beaucoup de ces conneries. Puis y'a beaucoup d'autres choses aussi, un gosse de pas plus de huit ans qui s'amuse bien avec son père, un adolescent qui s'amuse bien avec son entourage et un autre et un autre et un autre.

Mais pour le coup, tu t'en fous légèrement de tout ça. Un homme d'environ quarante ans, qui fixait le vide sans pour autant en être effrayé. Toi aussi tu le fixes pour le coup, et même si t'en aurais rien à foutre de tomber, c'est assez impressionnant... Et c'est petit comparé à d'autres choses, les grattes-ciels et compagnie, que de sensations fortes! Ça doit être drôle en fait... Faudra que tu essaies, un jour. En attendant, ce vieux (qui n'est pas si vieux que ça mais on en fiche, tu parais jeune et lui paraît vieux, raisonnement chanceux) avait vraiment envie d'expérimenter des sensations fortes, mais sans sécurité ni quoi que soit. Et t'es content parce que c'est toi qui lui a donné cette folle envie.

Sa femme a divorcé parce qu'il a perdu son travail (crise oblige) et s'était mis au trafic de drogue, ce qui n'est pas très glorieux et problématique pour élever ses deux jumeaux, n'est-ce pas. Évidemment, tout ça s'est accompagné par alcool non modéré. Faut dire qu'il fait partie des malchanceux que le patron s'est forcé à virer, -il faisait partie des quelques-uns payés un peu trop et pourtant pas bien utiles- comme c'est triste. Les autres ont réussi à refaire leur vie contre ton gré; parce que tu ne peux pas t'occuper de tout le monde en même temps, c'est problématique et épuisant, tu n'as pas envie de te ménager comme ça. Ça t'a légèrement énervé que les autres aient réussi à refaire leur vie comme ça, aussi facilement, mais au moins celui-là a bien foiré le reste donc c'est cool. Depuis dix bonnes minutes cependant, il était en grand doute, pour une raison inconnue. À quoi est-ce qu'il doit penser...? Peut-être qu'il voir sa vie défiler devant ses yeux... Tu n'as jamais su si ce délire était vrai, mais comme il n'est pas encore en train de mourir, c'est pas très ça. Il doit se dire qu'il n'a pas eu de chance, comme c'est drôle.

Allez allez, on se dépêche monsieur, j'ai bien envie de me faire la blondasse là, ça va être très drôle! Peut-être que tu dois le pousser toi-même? T'as pas envie de le toucher, c'est problématique... Tu pousses un long soupir et tapes le pied. Normalement, tu es quelqu'un de patient mais là pour le coup tu n'as pas envie d'attendre une heure de plus juste parce que monsieur est indécis. Tu as déjà attendu plusieurs mois (ça s'est passé très vite tout ça), là c'est juste lourd. Si ça continue, tu risques de perdre l'autre conne de vue (quoi c'est une blonde, c'est obligé qu'elle soit conne)(comment ça c'est un cliché, comment ça c'est une teinture, faut être conne pour se faire une teinture, non?). Le vieux fait un pas et son pied droit touche le bord de l'immeuble. Alors, alors, alors?! Mais que le vent le pousse, qu'il tombe accidentellement, qu'il se rende compte que sa vie c'est de la merde!!

Puis tu sens comme l'odeur d'un démon.

Évidemment, il est au bord de la mort et tout ça tout ça, il est en plein désespoir, normal qu'un ayakashi ramène sa poire. Voilà, t'es de mauvaise humeur pour de bon, c'est même plus drôle, t'as l'impression d'avoir gâché un an de ta vie (bon ok t'es immortel donc ç'a passé le temps donc c'était cool, mais si c'était juste sans récompense ni quoi que soit, c'est juste nul). Tu te retournes, pour faire face au démon donc, ton visage quelque peu irrité. Franchement, arriver au moment où tu es censé récupérer la mort de ce type, c'est comme... Crasher juste après voir battu un boss? C'est pas cool, t'as vraiment pas de chance toi non plus, c'est bien de la merde tout ça.

▬ Bonjour bonjour monsieur l'ayakashi!

Tu souris comme si de rien n'était, comme si même tu étais content de l'arrivée de cette créature censée être ton ami. Mais pour le coup, toi tu n'es pas comme les autres et tu n'as pas de shinkis. Et heureusement tiens, sinon il t'aurait bien cassé les couilles, à répéter « Regarde regarde un ayakashi!!!! Faut le buter!!!!! ». Une des très nombreuses raisons quant-à pourquoi tu ne veux absolument pas avoir de ces conneries inutiles. Pendant une seconde, tu oublies la présence de l'autre là, l'humain, qui s'est toujours pas jeté. Il va probablement pas se jeter tant que ce démon n'aura pas récupérer son âme que-tu-sais-plus-trop-quoi, mais toi, t'as juste envie de voir son corps faire fiouuuu puis pouf! Ça risque de prendre un peu de temps, par contre...

▬ C'est le mien lui, désolé, t'es venu pour rien.

T'as vraiment l'air désolé pour le coup, même si tu l'es que vingt secondes en fait. Après t'es juste irrité par la lenteur de l'humain, t'as vraiment envie de le pousser là, mais tu veux pas le toucher et tu veux encore moins que le démon te le vole, parce que sinon tu vas t'énerver sur lui et c'est pas cool quand t'es énervé, même si toi tu t'amuses grandement en général. Tu avances et protèges le vieux pour pas que l'ayakashi te le vole, même si quand même c'est sa spécialité donc tu dois faire attention. Comme c'est dur, en fait, comme métier, de tuer des gens, avec tous ces ayakashi autour et ces dieux bidons là, tu peux vraiment rien faire tranquillement au final.

▬ Pas besoin de préciser que si tu me le voles je t'explose, bien évidemment.

Mais bien sûr, Rakki est Rakki après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ectral
avatar

Démon
Messages : 125
Yens : 147
Date d'inscription : 25/02/2015
Age : 21
Localisation : Là et nul part.

Identity Card
Groupe: Démon
Pouvoir :
Dieu / Shinki:
MessageSujet: Re: stealing☆time ••• ectral & rakki. Dim 1 Mar - 21:10

Stealing ☆ Time

Feat. Rakki


"Dalle, dalle, dalle. J'AI LA DAAAAAALLE !"

Son dernier repas datait d'il y avait seulement trois heures et il avait déjà faim. "Je digère vite" disait-il, ou alors c'était juste un gros sac sur patte... Déambulant dans les rues de Tokyo, mains posées derrière la tête, il regardait les gens, à la recherche d'une proie.
"Pas besoin de se transformer en papillon à cette heure là." pensa-t-il. Surtout que les dieux aimaient traîner par ici et que le blond n'aucune envie de s'en coltiner un.

Il se gratta l'oreille. Quelque chose lui avait chatouillé son organe auditif. Quelque chose comme... Des idées noires ? Il s'en régala d'avance. Ce n'était pas ce qui manquait en ville, mais de simple ondes négatives ne lui suffisaient pas. Il lui fallait une proie plus grosse, qui lui remplirait la panse pendant quelques trois heure plus tard. Enfin, en cette période de l'année c'était plutôt compliqué mais tout pouvait arrivé...

Justement, il regarda en l'air et aperçu une silhouette au bord du toit, presque sur le point de sauter. Les gens l'avaient-ils vu ? Pas sûr, sinon les secours auraient été là depuis longtemps... Enfin...
Se faufilant dans un cul de sac, monsieur le papillon se fit pousser des ailes et s'envola vers le dit toit. Il y retrouva également un autre bonhomme... Un homme ? On aurait dit une femme... Osef, tout ce qui compte c'est de manger.

"Sûrement un dieu. Quels chieurs ceux là..."

Toujours en insecte, il se posa tranquillement non loin d'eux et examina la scène. Lui laisser ? Jamais de la vie, et s'il croyait que les menaces allaient marché sur un insecte volant, il se trompait. Enfin en humain, le blond s'avança main dans les poches d'un pas nonchalant, jusqu'à arriver à la hauteur de l'humain. Il s'adressa néanmoins au dieu dont il ne connaissait pas le nom.

"Sinon quoi ? Tu vas le dire à maman ?"

Moqueur, il était moqueur. Attends. Les dieux avaient une mère ? Bref. Cela faisait maintenant des siècles qu'il vivait, et c'était pas aujourd'hui qu'il allait se faire buter par un dieu prétentieux. A lui ? Quoi qu'était à lui ? Cet homme ? Depuis quand on s'approprie de la nourriture ?

"Depuis quand les dieux encouragent les humains à décéder ? C'est la nouvelle mode ?"

Il glissa son doigt dans le dos du dit humain, ajoutant une légère pression sur sa colonne. Pourquoi mettait-il autant de temps pur sauter ? De toute manière, le blond comptait bien l'encourager... à sa manière. Qu'est-ce qu'allait croire ce dieu sans shinki ? Lui aussi savait se battre sans rien, et qui sait, peut-être qu'il bluffait...

© by Evlee

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rakki
avatar

Dieu
Messages : 17
Yens : 27
Date d'inscription : 07/02/2015
Age : 26

Identity Card
Groupe: Dieu de la Chance
Pouvoir :
Dieu / Shinki:
MessageSujet: Re: stealing☆time ••• ectral & rakki. Lun 2 Mar - 15:21



Ectral ✖ Rakki.

« Donner c'est donner, reprendre c'est voler »

C'est bien moche tout cela, il doit vraiment s'y croire là. Est-ce que les ayakashis sont supérieurs aux dieux...? Probablement que non, puisque les dieux sont chargés de les buter. Dans ce cas-là, il devrait quand même montrer un minimum de respect envers ta merveilleuse personne. Surtout que c'est un papillon, c'est d'la merde ces insectes, c'est facile à tuer. Ça doit être pareil pour lui— mais tu pourras pas le jeter d'ici parce qu'un papillon, ça vole(!!).  Peut-être que l'égorger ça ira? Enfin, pour l'instant tout va plus ou moins bien. Parce qu'il y a quand même une chose qui te fait bien chier: on dirait qu'il n'en a absolument rien à branler de ta merveilleuse personne. Sa nonchalance t'irrite légèrement, même si pour l'instant ça va encore... Mieux vaut prévenir que guérir, sait-on jamais, puis tu t'énerves trop rapidement, il a encore rien fait le pauvre. Surtout qu'il avait raison sur un point: les dieux, c'est vraiment chiant. Quoi, c'est les même que toi, mais absolument pas! Tu vaux beaucoup mieux qu'eux, donc c'est pas très arrangeant qu'il te considère comme eux— mais tu peux pas lui en vouloir, on te l'a faite tellement de fois en plusieurs siècles que t'en as pris l'habitude.

▬ Sinon quoi? Tu vas le dire à maman?

Uwaaaa, quelle méchanceté, tu te sens tellement attaqué. Tu pousses un très long soupir. Ils sont tous aussi cons les démons ou est-ce que c'est un cas particulier? Finalement ouais, tu détestes tout le monde et tout le monde te déteste, c'est vraiment cool dans un sens, parce que tu peux faire chier tout le monde. "De la part du Rakki que t'aimes, love ♥" haha... Bon ça t'arrive d'être victime de coup de pute aussi mais tu le prends toujours bien parce que t'es qu'un con. Maman, maman, maman... Qui est-ce que tu pourrais considérer comme ta mère, tiens? Ouais non, tu préfères même pas réfléchir à la question que t'en as la chair de poule. Plutôt que de penser à ce truc effrayant, tu préfères répondre à sa question. Enfin, la vraie, la première, que tu peux répondre. Tu sors ta cravache sans réelle raison, juste comme ça (pour l'intimider? Tu n'as pas de shinkis après tout, il faut faire avec les moyens du bord). Puis tu lances aussi nonchalamment que l'autre abruti;

▬ Sinon ça? Je sais pas, faut que je réfléchisse, mais j'ai pas envie de dépenser de l'énergie juste pour toi.

Tu surveilles l'humain, qui visiblement semble trop effrayé du vide, ou alors c'est à cause de vous deux? Genre... Bataille pour se l'approprier? Voyons voyons, il ne mérite pas autant d'attention de ta part. Le fait de perdre contre un ayakashi est beaucoup plus important que ce pauvre connard, alors soit. Tu t'étires longuement, comme pour te réveiller ou quelque chose comme ça... C'est nul, tu voulais passer une journée sans emmerdes, pour une fois... Pour une fois qu'on te fait chier sans que tu le veuilles vraiment— démon oblige, hein? Énième soupir, tu devrais juste le pousser comme ça tout se termine rapidement. Mais si tu le pousses tu vas te salir... C'est juste impossible, faut vraiment que tu frôles la mort pour avoir à toucher ces pourritures.  Pourtant, à l'autre là, l'ayakashi, c'est sa spécialité, donc c'est très désavantageant pour toi... Ahhh ça y'est, ça me fait déjà chier.

▬ Depuis quand les dieux encouragent les humains à décéder? C'est la nouvelle mode?

Oh... C'est vrai que c'est un ayakashi, il connaît pas forcément tout le monde niveau dieux. C'est très insultant pour toi, et on sent bieeeen à quel point tu te sens insulté. Mais bizarrement, ça te fait du bien parce que ça veut dire que t'es le seul à le faire (en même temps tout le monde t'engueule donc oui t'es bien le seul). Du coup tu te contentes de sourire. C'est drôle tiens, que toi tu sourisses alors que quelqu'un ne te connaît pas: c'est un ayakashi, pas un Dieu, donc c'est pardonnable...? Quelque chose comme ça. Tu trembles un petit moment, gloussant plus ou moins discrètement, comme pour te retenir d'exploser de joie, de rire, de fierté, de quelque chose comme ça.

▬ Depuis que je fais ce que je veux?

Ton visage se fige soudainement, comme si toute trace de vie avait quitté ton corps. Ahhh l'instabilité, c'est beau— il devrait au moins savoir ça, qu'un des très nombreux dieu était super instable connerie du genre. Enfin, tu dois pas être le seul aussi(à ton grand désespoir)... Ta seule particularité c'est probablement juste que t'es le Dieu de la Chance— et ça suffit largement, en fait. Quand on parle de toi on parle de Dieu de la Chance et on sait tout de suite que c'est toi.

▬ C'est quand même très problématique, je vais devoir me présenter! D'habitude je fais pas ça, tout le monde est censé me connaître, tu vois? Du coup je sais pas trop comment on fait...

Oui parce que toi et la sociabilité... Tu détestes tout le monde et tout le monde te déteste. C'est tout. Fin de l'histoire. Tu réfléchis vingt secondes, histoire que tu te remémorer les quelques fois où les dieux plus ou moins récents (ou ignorant, à choisir). Puis énième soupir, t'as vraiment pas envie de te forcer à faire quoi que soit, t'étais censé te délecter de la scène de l'humain là. C'était prévisible mais quand même, il aurait pu te le laisser, ç'aurait largement suffit.

▬ J'ai même pas envie, en fait, c'est trop rabaissant.

Comment ça t'as la flemme de tout— c'est logique comme raisonnement non? T'as plus de sept milliards d'adorateurs, tu vas pas te présenter à tout le monde... Quoique du coup t'as besoin de te présenter. Bon là c'est juste chiant comme conversation, faut vraiment que tu te dépêches d'y mettre fin le plus vite possible.

▬ Puis tu sais, j'ai un truc super drôle à te dire, tu marques une trèèès longue pause, pour faire durer le suspense, les papillons c'est très facile à tuer. Donc tu vas forcément être facile à buter, non?

Raisonnement logique, après tout il est obligé d'avoir un minimum de caractéristique de son animal pourri, ça serait très sympa que la facilité de le tuer en fasse partie. Tu lâches un petit rire amusé, prévoyant immédiatement la situation qui allait se produire dans... trente secondes?

J'peux essayer?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ectral
avatar

Démon
Messages : 125
Yens : 147
Date d'inscription : 25/02/2015
Age : 21
Localisation : Là et nul part.

Identity Card
Groupe: Démon
Pouvoir :
Dieu / Shinki:
MessageSujet: Re: stealing☆time ••• ectral & rakki. Sam 7 Mar - 1:15

Stealing ☆ Time

Feat. Rakki


Un dieu dans shinki, c'était amusant. Un dieu sans shinki qui menaçait l'était encore plus. Un dieu sans shinki qui menaçait d'une pauvre cravache était délirant. Il ne pu s'empêcher de pouffer un ricanement à la vue de... l'arme mortel qui pouvait le tuer d'un seul coup. S'éloignant du bord et de l'humain par la même occasion, il écouta le dieu un instant. Cet homme, si ça en était bien un - bah quoi ? Y'a bien des femmes qui peuvent avoir le même look et la voix aussi grave nan ? - était bien hautain, un peu trop même, mais il s'en fichait. Tout ce qui lui importait c'était de manger. Ventre à ailes ? A peine.

Puis monsieur Hautain -appelons le comme ça vu qu'il ne semblait pas vouloir se présenter à une "bestiole inférieure à sa petite personne" - fit une remarque des plus amusante. Un papillon, c'est fragile ok. C'est même un peu ridicule avec son espérance de vie à.. Attention : Une journée ! Bon, c'est pas beaucoup, mais on attrape pas si facilement un papillon. Et l'ayakashi ne ressemblait absolument pas à un de ses insectes. Certes il en avait le physique, mais ça s'arrêtait là. Il rit une nouvelle fois, trop amusé. C'était beau de rêver.

"Attends, 'ttends, 'ttends. Qu'on soit clair là dessus, c'est pas parce que t'as une tapette à mouche que ça va forcément m'écrabouiller comme un insecte si tu me frappe avec."

Il sourit, mis ses mains dans ses poches. La tapette à mouche c'était la soit disante cravache. Ok ça pouvait faire mal... Comme quoi ? Un pincement sur la joue ? Ce n'était pas vraiment l'arme qui allait l'effrayer. Un katana à la limite c'était bien plus dangereux, mais ça...

"Tu me prends pour qui avec ton jouet ? Tu crois vraiment que c'est avec ça que tu vas m'effrayer ?"

Voilà, il l'avait dit. Peut-être que l'autre l'avait prédit, peut-être pensait-il sérieusement que le démon allait partir sur le champs, n'ayant pas envie de goûter à la douceur du fouettement, ou... Au rien. En fait, il s'en foutait de se que pensait un dieu.

"J'espère que tu n'es pas pressé monsieur, moi, j'ai tout mon temps devant moi."

Enfin tout son temps. Plus que l'autre sûrement. Lui, avait juste faim, mais il pouvait encore tenir quelques jours, rien de trop pressant. Alors que monsieur cravache avait s'en doute d'autres chose à faire que de discuter avec un Ayakashi, non ?

© by Evlee

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: stealing☆time ••• ectral & rakki.

Revenir en haut Aller en bas

stealing☆time ••• ectral & rakki.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Noragami :: °~ Partie RPG :: Tokyo :: Centre-ville-