Forum inspiré de Noragami.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Nothing won't stop us because we're so cool -- ft. Hibiki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Amane
avatar

It's raining men ! Hallelujah ! ~
Messages : 10
Yens : 18
Date d'inscription : 03/02/2015
Localisation : bave devant l'étalage de Pockys

Identity Card
Groupe: Dieux
Pouvoir :
Dieu / Shinki:
MessageSujet: Nothing won't stop us because we're so cool -- ft. Hibiki Mer 18 Mar - 20:31

Une visite dans Tokyo s’imposait naturellement à toi, pour faire quelques emplettes. Tu ressentais le besoin de manger un peu, comme toujours d’ailleurs. Tu hésitais à manger dans un petit restaurant, car tu avais trouvé des billets par terre, et donc tu ne t’étais pas gêné pour les garder, étant en bon état. Tu hésitais entre un restaurant étranger ou traditionnel –enfin, le restaurant étranger serait à coût sûr plus cher, ce qui t’embêtais beaucoup. Tu optais plutôt pour des viennoiseries françaises, et de cette manière, tu pourrais acheter plus. Enfin, il te fallait presser le pas, car il commençait à se faire tard, le soleil descendait vers le sol, pour aller éclairer l’autre partie de la Terre. Alors, cherchant une boutique du regard, tu posais attentivement tes yeux partout afin de ne pas louper ton objectif. Des boutiques de vêtements et autres trucs futiles fermaient déjà, tout comme quelques supermarchés que tu croisais. Alors tu voyais des passants qui se précipitaient vers les magasins pour des emplettes de dernière minute après avoir terminé le travail. C’est amusant de voir les humains pressés par le temps, même si toi-même tu l’es actuellement. Mais dans d’autres cas, a tellement que faire du temps, comme il est infini pour une divinité. « Physiquement et mentalement, peut-être qu’il ne bouge pas? », tu songes avec une certainement candeur qui est pourtant rare chez toi. Il t’arrive de te poser des questions assez stupides et surtout souvent sans réponses, car ça tient de l’existentiel, c’est-à-dire un sujet assez délicat.
Oh, enfin une boutique de pâtisseries apparait alors tu te précipites vers l’entrée, alors que les vendeurs allaient fermer. Bien sûr, te voir apparaître sembla horrifique, comme c’est rare qu’on te remarque. Tu retenais un rire pour déclarer que tu venais acheter quelque chose en catastrophe. Et tu sortis avec deux croissants et un cannelé. Tu entamais rapidement ton cannelé en fredonnant un vieil air traditionnel que tu connaissais, prouvant ainsi que tu étais ce qu’on appelle une « antiquité ». Le truc c’est que tu n’arrives pas à retenir une musique que les jeunes humains écoutent, même si tu as bien aimé ce que tu as pu entendre. Bon parfois les paroles sont dénuées d’intérêt, surtout quand ça parle d’amour. « Que c’est niais, comment aimer des conneries pareilles? », souvent tu as crié ça, sans qu’on te remarque vraiment, comme à l’habitude. Ca a du bon d’être un dieu..

Et c’est là, en train de te dire que c’est pas trop mal les caractéristiques des dieux que tu vois un petit flocon que tu connais si bien. Une âme, un futur shinki qui n’est pas encore dévoré par ces enflures d’Ayakashis. Tu te précipites vers ton potentiel serviteur en faisant attention de ne pas perdre ta précieuse nourriture. Puis, ton cannelé encore dans la bouche, tu dessines un signe en disant la phrase que tu avais répétée inlassablement à travers les siècles:

_Âme perdue, âme en peine versant des torrents de larmes, par ma main, l’averse cessera. Viens à moi, Amako! Et par ce nom, accompagne-moi, Dieu des pluies, pour aider les Hommes.

Une invocation simple, un peu idiote et mais néanmoins classe selon toi. Et alors apparait un sceptre gris aux reflets violets, comme l’était Nowaki. Cependant il était plus joli, plus fin, c’était plaisant. Ah, tu allais enfin avoir l’air cool!
Tu ordonnes à Amako de se montrer, et apparut devant toi une minette aux cheveux violets en couettes et adepte des vêtements comme toi. Que de points communs! – Et tu fondis d’un coup en larmes, après avoir eu ce flash violent lié aux souvenirs partagés de ton nouveau shinki. C’était une profonde tristesse qui s’emparait de toi. Mais peu importe, tu lanças quand même un sourire désinvolte et t’écrias avec un faux air joyeux:

_Salut Amako! Je m’appelle Amane, et donc je suis le dieu de la pluie! Sois fière d’être mon shinki, et la seule et l’unique! Comment dois-je t’appeler? Mais j’appelle souvent mon shinki par son nom d’arme ceci dit..


Tu haussas les épaules avec un ricanement d’excitation, tout en finissant ton pauvre cannelé. Tu lui proposa un croissant.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuniyoshi
avatar

Shinki
Messages : 3
Yens : 7
Date d'inscription : 16/03/2015
MessageSujet: Re: Nothing won't stop us because we're so cool -- ft. Hibiki Ven 20 Mar - 9:24



« Nothing won't stop us because we're so cool »

Ft. Amane


Quand Hibiki ouvre les yeux, il y a quelqu'un en face d'elle, ainsi qu'une douce chaleur qui semble l'envelopper l'espace d'un instant avant de déjà fuir au loin. Et la personne lui faisant face qui déjà pleure, comme si quelque chose de douloureux venait de lui arriver, même si la demoiselle n'a pas vraiment l'impression qu'il soir blessé, aussi penche-t-elle successivement la tête d'un côté puis de l'autre pour manifester son incompréhension. Mais déjà, le voilà qui tente un sourire que la jeune fille voit déjà comme raté. Il essaye peut-être de jouer le durs ?

- Salut Amako! Je m’appelle Amane, et donc je suis le dieu de la pluie! Sois fière d’être mon shinki, et la seule et l’unique! Comment dois-je t’appeler? Mais j’appelle souvent mon shinki par son nom d’arme ceci dit.

Tout cela fait beaucoup d'information d'un coup pour la demoiselle qui a l'impression de se réveiller après une longue, longue nuit de sommeil. Aussi, elle laisse passer un temps, avant de bailler un peu trop bruyamment, et de finalement commencer à réfléchir. Un dieu il a dit... Comment quelqu'un faisant presque sa taille peut-il être un dieu déjà... Dans sa tête, ils étaient plus imposants, avec plus de prestance, ce genre de choses. Mais d'une certaine façon, elle le croit quand même, sans vraie raison. Et beaucoup d'autres questions dans son esprit encore quelque peu embrumé, ce qui doit facilement se voir sur son un peu trop endormi. Ce qui n'empêche pas la violette d'attraper le croissant qu'on lui propose avec des étoiles dans les yeux, et de l'engloutir en un temps record, pour enfin répondre.

- Hmmm... Hibiki... Je crois que c'est mon nom, probablement...

Et même en réfléchissant, en se concentrant plus encore, tout en fronçant les sourcils, Hibiki n'arrive pas à plonger beaucoup plus loin dans ses souvenirs, comme si l'air lui manquait. Il y a quelque chose qui manque, une pièce qui ne répond pas à son appel. Certaines images bien trop floutées pour être comprises remontent à la surface, des silhouettes, un bâtiment avec encore plus de silhouettes, mais jamais de visages. Et Hibiki se souvient, c'est vrai qu'elle est morte. Peut-être qu'elle devrait être triste, peut-être bien.

- Dis... C'est quoi un "shinki" ?... C'est qui Amako ?... Ah et aussi, je crois que je suis morte... C'est normal tout ça du coup ?

Fixant de nouveau le dieu aux cheveux blancs et aux habits semblables aux siens, Hibiki fixe d'autant plus le paquet d'ou il a sortit un croissant, presque un filet de bave au coin de la lèvre, et toujours plus d'étoiles dans les yeux, pour contraster un peu avec ce visage trop inexpressif.

- J'peux avoir un autre croissant aussi ? Ou autre chose à grignoter ?

Codage by TAC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amane
avatar

It's raining men ! Hallelujah ! ~
Messages : 10
Yens : 18
Date d'inscription : 03/02/2015
Localisation : bave devant l'étalage de Pockys

Identity Card
Groupe: Dieux
Pouvoir :
Dieu / Shinki:
MessageSujet: Re: Nothing won't stop us because we're so cool -- ft. Hibiki Dim 7 Juin - 21:17

Voyant que ton nouveau shinki ne comprenait pas la tirade que tu venais de sortir, tu soupiras en essuyant tes dernières larmes. En fait tu te dis que les humains sont un concentré de malheur, pire que toi et ton histoire stupide de solitude. Personne ne devrait souffrir comme ça, et Nowaki aussi était pas mal dans l’échelle de la souffrance. Amako baillait sous ton nez, comme si elle se rendait pas vraiment compte qu’elle était devant toi, le dieu de la pluie, le dieu très classe que tu es. Mais tu comprends aussi, elle se réveille visiblement pour la première fois depuis sa mort. Tu es son premier dieu, alors tu dois être indulgent et pédagogue. Mais ça te réjouit pas non plus de devoir faire tout le pitch du « tu es morte, et les personnes décédées trop brusquement eh bah ils restent sur terre et servent des dieux blablabla », et à tous les coups tu vas te perdre dans tes explications.

_Hmmm... Hibiki... Je crois que c'est mon nom, probablement...
_Hibiki? Mouais, Amako c’est bien mieux, je le savais.

Tu croises les bras en faisant la moue, un peu prétentieux sur le coup. De toute manière c’est toi qui commande alors tu as tous les droits – même si insulter un prénom c’est pas forcément très poli. Tu relâches aussitôt l’étreinte qui allait aplatir tes croissants dans le sac. Si elle est coopérative elle pourra manger un second croissant, la petite. Et puis tu te récompensera d’avoir enfin un nouveau shinki!

_Dis... C'est quoi un "shinki" ?... C'est qui Amako ?... Ah et aussi, je crois que je suis morte... C'est normal tout ça du coup ?

Bien évidemment, il fallait qu’elle le demande. Bon par contre le nom d’Amako a pas l’air d’être compris, ce qui te chagrine un peu, toi qui le trouvait super classe. Bon et tu en déduis un peu qu’elle a pas l’air de se souvenir de grand-chose vu son détachement quand elle parle de sa mort. Ben merde, tu pleures à sa place, c’est un peu humiliant, et du coup tu repleures un coup. Vraiment trop humiliant, alors tu te retournes un peu, histoire de sécher tes larmes. Cet ascenseur émotionnel il va pas s’arrêter, hein? Parce que là t’en peux plus du tout.

_J'peux avoir un autre croissant aussi ? Ou autre chose à grignoter ?
_Wow, non tu te calmes, petite.

Tu te retournes immédiatement vers elle, et tu lui montre ta belle main en signe d’arrêt. Accessoirement, tu éloignes le plus possible ton sac contenant les viennoiseries, histoire qu’elle tente pas un truc. D’abord faut répondre aux questions importantes, ensuite aux futilités. Mais c’est une vraie curieuse, en plus d’être gourmande. Tu vas devoir faire attention avec tes Pockys, sinon elle va tout manger, tu le sens déjà. Et pourtant d’un côté c’est pas plus mal d’avoir quelqu’un avec qui partager sa nourriture, et de discuter sur un toit– un peu comme tu faisais avec Nowaki. Tu n’arrêtes pas de la comparer à elle, mais c’est vraiment mal. Tu pourrais prendre Amako pour une moins que rien nulle car Nowaki était mieux. Tu ne connais pas Amako.

_On va commencer par la base ok? Alors bienvenue, tu es morte. Heureusement que ça n’a pas l’air de te bouleverser. Quand une personne meurt trop brusquement ou voulait vivre, tu restes ici, à vagabonder sur Terre. Et donc tu es un peu inutile, et surtout la nourriture des Ayakashis, des démons quoi. Sauf que si un dieu comme moi te voit, on peut te faire devenir un shinki, une arme divine qui est indispensable pour nous. Sans un shinki, un dieu est à la merci des Ayakashis. Donc voilà, tu es mon arme divine, celle qui m’aide à survivre! Ah et, chaque shinki possède un nom qui le désigne en tant qu’arme, et qui te permet de permuter entre ta forme humaine et d’arme. Le tien c’est Amako! D’ailleurs tu possèdes un tatouage portant ton nom quelque part sur ton corps maintenant que tu es mon shinki. Tu as compris?

Tu termines ta dernière phrase et reprend ton souffle, enfin. Tu as la gorge très sèche, et faire tout un monologue c’est pas vraiment agréable. Enfin, ce mauvais moment passé, tu lui donne le sachet de croissants et tu regardes le ciel. Tu veux faire tomber la pluie pour boire un peu même si l’eau de pluie est pas spécialement bonne, et surtout tu pourras montrer à Amako ce que tu sais faire.

_Fais gaffe au paquet, Amako, je vais faire tomber une averse.. Si on peut éviter de mouiller les croissants.

Et en finissant ta phrase, une déferlante de gouttes de pluie tombe du ciel, alors que des nuages gris peinent à se former. Alors tu ouvres ta bouche en grand pour amasser le plus d’eau pour la boire. Et qu’est-ce que qu’elle est dégueulasse en fait, mais tu as tellement soif..
Au bout de quelques minutes, la pluie se transforme en bruine, et tu secoues tes cheveux pour leur redonner un peu de volume. Tu te trouves tellement classe de cette manière, tu ne peux pas t’empêcher de vouloir l’impressionner, ton shinki. Tu ris au nez d’Amako avec un merveilleux air moqueur.

_C’est pas impressionnant ça?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Nothing won't stop us because we're so cool -- ft. Hibiki

Revenir en haut Aller en bas

Nothing won't stop us because we're so cool -- ft. Hibiki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Noragami :: °~ Partie RPG :: Tokyo :: Centre-ville-