Forum inspiré de Noragami.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Elle était aussi fragile qu'une fleur, et tu lui as arraché son dernier pétale. † { Hana Iyoko

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
avatar

Invité
MessageSujet: Elle était aussi fragile qu'une fleur, et tu lui as arraché son dernier pétale. † { Hana Iyoko Sam 5 Juil - 19:53


 

 
Iyoko Hana

 
 

 
Informations

Nom & Prénom :: Iyoko Hana
Surnom :: //
Age :: 17 ans
Sexe :: Féminin
Nationalité ::  Japonaise
Lieu de résidence :: Japon
Métier :: (Ancienne ? )Etudiante
Orientation sexuelle ::  Bisexuelle
Groupe :: Shinki
Pouvoir spécial :: N'étant pas une arme divine, elle peut simplement créer des barrières comme tout bon Shinki. ~
Arme / Shinki :: (Pour les Dieux)
Signe particulier :: Assez pâle et plutôt frêle.

 
Derrière l'écran

Prénom :  //
Age : 16 ans ~
PUF : Kagura Mizuki
Que penses-tu du forum ? :  Il est beaaau *^* Et puis Noragami, j'vous vénère ♥
Comment l'as tu découvert ? : Partenariat ! ~
Codes du règlement : Mangé par Yumi :3
Autre :  //
 
 
 
Physique
Physique - 5lignes mini

On compare souvent Hana a quelque chose de pâle et de passe-partout, puisqu'elle l'est à moitié. Il est vrai qu'elle est assez grande, pour ne pas dire trop, mais presque dans la norme ! Mais bon, son gros problème -ou pas vraiment- c'est qu'elle soit frêle, mais encore plus fine que ton petit doigt ! Certains pensent à une maladie, comme l’anorexie, mais Hana se sent merveilleusement bien dans sa peau. Parfois elle dit qu'elle oublie de manger mais que ce n'est pas de sa faute... Enfin voilà ! En deux mots : blanche et frêle. Ça fait trois mais ça compte pas... Pour ce qui reste de sa tête, elle a des yeux bleus. Bleus comme l'océan. Beaucoup de personnes la regardent dans les yeux, et se noient dans son regard. Elle a des petites lèvres roses et fines, tout simplement. Ainsi que des cheveux rouges. Rouge pétant ! C'est bien -souvent- pour cela qu'on la remarque...

Elle a une frange qui recouvre la totalité de son front, ils lui vont jusqu'aux épaule, même un peu plus bas quand elle les lâche totalement. Quelle coiffure ? Simplement deux couettes pas très haute, histoire de ne pas faire gamine ! Côté vestimentaire... Elle porte -en dehors de sa tenue blanche de Shinki-, un uniforme scolaire. Exactement, Hana est une étudiante de 17 ans. Une chemise blanche sous une veste bleu nuit ainsi qu'un ruban qu'elle transforme en nœud simple, enfin comme sur tout les autres uniforme ! Ce nœud est bleu pâle. Elle attache encore une petit ceinture à la taille ainsi qu'un bandeau rouge avec un sigle doré dessus. Et puis pour le reste c'est une jupe plissée blanche, avec des chaussures plates... Tout pour passer inaperçue comme n'importe quelle lycéenne.
 
Caractère
caractère - 8 lignes mini

Certains caractériseront Hana de "fantôme" ou bien simplement de quelqu'un d'effacé.
Bon, on ne va pas se mentir en disant que physiquement -par moment- elle ressemblerait à quelqu'un venant de l'au-delà... Mais ce n'est pas vrai ! C'est une gentille fille, certes un peu longue à la détente par moment du fait de sa concentration extrême pour son propre monde qui se passe dans sa tête... Vraiment pas méchante ! Elle n'en serait absolument pas capable. C'est comme une petite fleur toute douce et puis qui pousse dans son petit coin en diffusant un parfum exquis ! Mais que personne ne sent, bizarrement... Un peu trop tournée sur elle même... De part son style c'est une fille qui passe partout, donc pas très présente mentalement seulement physiquement... Elle reste très discrète dans son genre, et plutôt "simple" comme fille. Ne restant pas fâchée indéfiniment, réfléchissant rarement sur la vie... Hana voit simplement la vie en rose ! Sans pour autant être super super euphorique quotidiennement. Elle ne manifeste que très rarement ses émotions fortes, tels que des pleurs -de tristesse ou de joie- de l'énervement, ou encore une grande joie qui donne envie de sautiller partout. Et elle ne parle presque jamais de ses sentiments ! ~ Sachant qu'elle n'est pas très à l'aise avec le monde.

Une connaissance, ou même un ami. Elle a souvent l'impression qu'elle est de trop et tente de "s'effacer" de partir, ou bien simplement de rester à l'écart. Rare sont les personnes qui arrivent à la voir et à la cueillir. ~ Sinon c'est une grande maladroite ! Elle possède deux mains gauches comme deux pieds gauches ! Elle est plutôt du genre poltronne et timide de l'autre sens. Ce qui va tout à fait avec sa maladresse légendaire ! Et puis n'oublions pas sa gourmandise qui peut très certainement l'ouvrir socialement.
 

 
Histoire
Histoire - 10lignes mini
Hana est l'ainée de sa famille, née le 13 juin à Tokyo. Sa mère n'avait aucun problème pendant l'accouchement, tout se passait bien et tout le monde était heureux. Quand la petite fille rentra pour la première fois à l'école, sa mère venait de tomber enceinte et son père s'était fait viré. Il y avait beaucoup de tension à la maison. Elle n'appréciait pas vraiment quand ses parents se criaient dessus, enfin bon quel enfant aime ça finalement, mais quand cela arrivait, elle essayait de changer de pièce. Cela pouvait très vite dégénérer. Enfin bon, son père n'ayant toujours pas trouvé de travail, et sa mère qui venait d'accouché d'un second enfant. À ce stade tout va encore pour le mieux. Hana était très curieuse de savoir ce que c'était que d'avoir un petit frère, il s'appelait Aki, et sa mère l'avait remarqué. C'est comme ça qu'elle découvrit ce que c'était vraiment que de devoir s'occuper de quelqu'un. Bien que quand son père buvait, les rares fois où il le faisait, elle devait aussi l'aider à aller dans son lit sans qu'il lui vomisse dessus, certes... Mais ce ne sont pas vraiment de mauvais souvenir pour Hana ! ...Ce sont juste des souvenirs d'elle et de sa famille c'est tout. Quelque chose d'assez important mais si cela ne se passe pas vraiment comme "prévu", Hana encaissera simplement. Les problèmes d'argent devenaient de plus en plus grave quand elle entra au collège. Qui plus est elle avait quelques problèmes de santé, rien de bien méchant, elle avait seulement un métabolisme assez faible, donc un corps assez fragile. Quand un garçon la poussait une fois sur deux elle avait la cheville ou le bras dans un plâtre. Bien que ses parents étaient plutôt pauvre et donc n'avaient pas beaucoup à manger mais suffisamment pour le bien être d'Hana. Ce qui explique pourquoi elle et son frère sont si frêle... Mais ! Rien n'est terminé, le temps passe, et maintenant c'est Aki qui rentre en primaire, l'ainée est entrée au collège.

Il y a quelque chose dont elle voulait toujours se souvenir, malgré son petit goût amer de sa classe, il y avait une fille qui était venue vers elle dès la rentrée. Un peu timide comme elle, mais beaucoup moins finalement. Elle s'appelait Megumi. Elle était brune avec de beaux yeux verts. Quelque chose de rare il paraissait. Seulement son amie était malade. Autant Hana était seulement fragile mais niveau santé tout allait plus ou moins, autant Megumi était beaucoup plus que fragile. Mais elle n'a pas pu finir l'année avec sa meilleure amie... La brunette tomba au plus bas dans le stade de sa maladie, obligée de partir en plein milieu d'année. Les deux amies étaient très triste l'une pour l'autre. Seulement, pour ne pas être trop tristes, la mère d'Hana eut une petite idée, toutes les deux échangèrent une fleur, Megumi une blanche et Hana une rose. Puis la mère prononça une sorte de "formule" pour les rassurer, elle disait simplement que temps que les pétales ne tombent pas, tout ira bien pour l'autre. Les deux petites filles sourient, se firent un gros câlin d'adieu, puis se séparèrent.

Tout se passait plus ou moins bien, jusqu'à là, la fleur d'Hana, donc la blanche, restait intacte. Peu importe le temps qui passait, l'eau qu'elle changeait, rien ne se passait. Elle rentrait chaque jours, et souriait en voyant cette belle fleur blanche qui lui rappelait Megumi. De l'autre côté sa mère tombe enceinte une troisième fois. Leurs père fut réembaucher, tant mieux pour lui, mais avec un salaire misérable. Ce qui obligea la mère à aller travailler, elle aussi. Pendant que les enfants étaient à l'école. Hana s'occupait toujours de son frère, mais cela ne la dérangeait pas tellement. Elle aimait beaucoup sa famille et avait quelques -nouvelles- amies, donc tout allait pour le mieux.

Du moins, presque. Notre petite fleur pâle entra au lycée, elle était presque tout excitée intérieurement, ayant un petit goût amer du collège. Sachant intérieurement que tout allait aller mieux maintenant ! Aki était au collège et le petit dernier entrait à la maternelle, pour que les parents puissent gagner -presque- correctement leurs vies et faire en sorte que leurs enfants soient heureux.

Un jour, Hana rentra du lycée, et effaça son sourire en entrant dans sa chambre. Le premier pétale de rose venait de tomber. Elle n'en croyait pas ses yeux, si elle se fiait à la formule magique de sa mère, il était arrivé quelque chose à Megumi. Sous le doute, elle se rassura simplement en se chuchotant que ce n'était pas vrai et alla directement changer l'eau en le disant à sa mère, affalée sur le canapé qui répondait simplement que ce n'était rien. Même si pour elle ce n'était pas "rien", qui plus est, elle se sentait comme "mal"... Mais suivit l'exemple de sa mère en se disant que ce n'était finalement, rien.

Ce n'est rien... Elle-Elle est forte, Megumi... Elle-...va s'en sortir... Et-Et la fleur ne veut rien dire... C'est pas commun une-une fleur qui annonce la-la mort des gens-...


Pas aussi forte qu'elle semblait le croire, au fil de l'année, presque l'intégralité des pétales étaient tombés. Parfois sur deux fois dans la même journée. Hana devenait triste et à cause de ça, un peu plus mauvaise à l'école. Certains professeur semblaient s'en préoccuper et d'autre non. Finalement, elle s'en fichait et continuait de travailler comme elle pouvait en évitant de penser à ce qui pouvait lui faire pleurer.

Un matin, en se réveillant, la fleur blanche était fanée. Ce n'est pas à ce moment-ci où Hana fondait en larme, c'était au téléphone, quand les parents de Megumi lui annoncèrent qu'elle était morte dans un accident de voiture. Triste destin. Cela serait mentir si on disait qu'elle était inconsolable à ce moment, qui plus est, elle avait réussit son examen et passait dans la classe supérieure ! Elle était ni ravie, ni déçue. Tout ce qu'elle désirait à ce moment là c'était revoir une dernière fois Megumi, mais, elle savait que c'était impossible. Tout ce que ses parents lui ont laissé, c'était sa rose, totalement intacte. Elle la serra dans ses bras et éclata une dernière fois en sanglot.

[ ... ]

Il lui fallut toute l'année pour se remettre d'un tel drame, ce qui accentua sa personnalité, le fait de ne parler à presque personne et de rester enfermée sur elle même, dans sa petite bulle. Sa rose était toujours vivant et avec tout ses pétales. Elle était souvent nostalgique en la regardant, et priant pour elle, pour qu'elle soit mieux là où elle est... Enfin bon, elle se concentrait à nouveau à fond sur ses études, après tout c'était tout ce que ses parents voulaient qu'elle réussisse. Cette année, elle était tombée sur la classe plutôt calme, bon, il y avait une majorité de garçon, mais elle avait des amies. Elle s'était plutôt bien intégrée à la classe. Tout "allait bien". Sauf qu'un jour, peu après le début d'année, des rumeurs tournaient déjà. Loin des mauvaises rumeurs bêtes et méchantes, plutôt des rumeurs de tous les jours. Du style "Eh ! Tu savais que machin aimait truc ??" ...Ouais, super rumeur, Hana s'en fichait un peu, jusqu'à ce que sa tombe sur elle par le plus grand des hasards. C'était un mec, brun cheveu un peu en batailles, lunettes et plus grand qu'elle. Ce n'était pas le premier de la classe, mais il n'était pas loin. Hana mentirait si elle disait qu'elle ne le trouvait pas mignon. Une fois que ses camarades de classe entendirent cela, c'était finit pour elle. Les filles s'occupèrent du nouveau couple. D'abord des petits rendez-vous avec des amis pour qu'ils commencent à mieux se connaitre et puis après on passait à la vitesse supérieure ! ...Cela ne gênait pas plus que ça finalement, il était gentil et assez intentionné, il faisait de plus en plus attention à elle. Tout allait bien, aucun de ses pétale n'était encore tomber, tout allait bien.

Les jours se suivirent mais ne se ressemblèrent pas. Leurs relation avançait de plus en plus, jusqu'au jour de la déclaration. Hana s'en doutait, mais ne pensait pas qu'il allait le fait tout de même, au final elle finit dans ses bras en acceptant de sortir avec lui.
C'est à partir de ce jour qu'un pétale tomba. Elle ne l'avait pas remarqué. Puisqu'elle n'avait pas arrêter de regarder son téléphone pour répondre aux messages de son bien aimé. C'est à cet instant qu'une partie de sa vie bascula.
Elle demanda quelques conseils à sa mère pour "comment jouer la petite amie parfaite" et n'eut que des réponses vagues. Mais elle essayait de faire de son mieux pour aimer et être aimée en retour. Ce qui fonctionna !
Jusqu'au jour où il était l'heure de passer à l'acte.

Ils étaient tous les deux sur le lit, lui sur elle, et étaient déjà en sous-vêtements. Tout allait bien, il aimait ça et elle aimait ses caresses. C'est au moment où il allait commencer qu'elle sursauta intérieurement et commençait presque à trembler.
    — ...!! Att-! ...Attends... ! Je-Je crois que je suis pas prête-...
    — ...Quoi ? Mais Hana, on est arrivés jusqu'ici... ! Autant finir... ! Tu ne veux pas de moi ?
    — ...C-C'est pas ça... Mais-... Je-Je me sens pas prête-... Et-... Et ma mère dit que je dois pas le faire si-si je ne suis pas prête...

Il se retira, soupira et se rhabilla.
    — ...Soit. Je ne vais pas non plus te forcer... Dit-il sur un ton déçu, et prit son téléphone immédiatement.
    — Dé-Désolée...

Elle rougit, se releva et s'habilla.
Finalement, tout ne s'était pas mal passé. En rentrant un autre pétale était tombé, et, forcément, elle était trop préoccupée par ce qui venait de se passer pour le remarquer. Elle savait qu'elle avait fait une petite bêtise, mais pensait que tout allait s'arranger le lendemain.

Et non empirer. Le lendemain, son petit ami n'était pas spécialement froid, il était simplement plus réservé que d'habitude et lui donnait rendez-vous dans un immeuble abandonné et qui allait bientôt être détruit, en fin d'après midi. Elle se demandait pourquoi cet endroit. Habituellement ses rendez-vous sont dans des lieux un peu plus galant, mais bon. Après la fin des cours, elle avait le temps de rentrer chez elle avant de repartir. Hana avait naïvement prit l'habitude de bien s'habiller pour lui, et surtout de lui faire confiance pour n'importe quoi, encore plus pour ce rendez-vous. Elle était presque qu'impatiente de le voir, en claquant la porte de sa chambre, le dernier pétale tomba. La fleur fana.

Quand elle arriva sur le lieu du rendez vous, un message venant de sa part lui indiqua de le retrouver sur le toit. Elle y alla et s'étonna de le voir seul, la tête baissée. à peine elle allait ouvrir la bouche, et il commença un discours sur leurs "première fois". Elle ne comprenait pas sur quoi il s'énervait et n'arrêtait pas de s'excuser. Mais Hana s'approcha bêtement de lui, alors qu'il la saisit brusquement par les poignets.

    — Si ça peut te rassurer, ce n'était qu'un pari. On avait parié que je pouvais coucher avec toi. ~ Et j'ai accepté, sauf que tu as refusé. C'est vrai que tu es assez mignonne dans ton genre. Mais les timides je les préfère provocantes.

Elle n'en revenait pas. Mais tentait de se débattre et de s'expliquer. En vain, évidemment. Il n'aimait pas quand elle se secouait dans tout les sens pour qu'il la lâche et reculait pour la calmer un peu. Seulement, il n'y avait pas de mur, mais uniquement des barrières. Elle les sentait et était appuyée contre en se balançant d'avant en arrière pour se défaire de son "ex" copain. On ne répète jamais assez que les hommes ont un peu plus de force que les femmes... C'est bien ça qui le trahira. Elle lui hurlait à moitié dessus, il en avait marre, et ne mesura pas sa force. Un dernier coup contre Hana, qui la fit passer par dessus la barrière. Le temps qu'il réalise ce qui venait de se passer, elle ne respirait déjà plus.

Et vous connaissez la suite.
 

  © FICHE CRÉÉE PAR REIRA DE LIBRE GRAPH'
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité
MessageSujet: Re: Elle était aussi fragile qu'une fleur, et tu lui as arraché son dernier pétale. † { Hana Iyoko Dim 20 Juil - 0:11

Vous m'excusez pour le double-post... Mais j'ai fini ma fiiiche !! :DDD J'espère que l'histoire est compréhensible et cohérente vu le contexte... Je sais que c'est pas très commun, mais ça arrive ! En plus j'ai bossé plus d'une soirée entière dessus, donc... T.T *a hâte de pouvoir rp maintenant*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité
MessageSujet: Re: Elle était aussi fragile qu'une fleur, et tu lui as arraché son dernier pétale. † { Hana Iyoko Dim 20 Juil - 1:20

Déjà, Bienvenue ! Un Skinki de plus, un ! C'bien ça !

*lit l'histoire*

. . . oO

Je veux RP avec toi !!!!

Nan sincèrement, ton histoire est génial ! Il m'arrive de lire les histoires "en diagonale", mais alors là ! J'ai dévoré ton histoire, et je suis limite déçu que ça s’arrête là xD

Superbe fiche, Shikyo te validera surement, notre chère Yumi étant partis en vacance.

J'en profite donc pour caler ma proposition de RP :p Ça serait un plaisir de RP avec toi, si tu acceptes, bien entendu ^^
Revenir en haut Aller en bas
Yumi
avatar

Fondatrice naine ♥
Shinki
Messages : 316
Yens : 526
Date d'inscription : 15/10/2011
Age : 19
Localisation : Au pays du chocolat *-*

Identity Card
Groupe: Shinki
Pouvoir :
Dieu / Shinki:
MessageSujet: Re: Elle était aussi fragile qu'une fleur, et tu lui as arraché son dernier pétale. † { Hana Iyoko Dim 20 Juil - 1:40

Mwahaha ! Je ne suis pas encore partie ! Vous ne vous débarrasserez pas de moi aussi facilement c:

Moi aussi j'ai juste adoré ton histoire ! o/
C'est vraiment triste ce qui lui est arrivé avec Megumi.. Peut-être que tu la retrouvera de "l'autre coté ?"

Tout me semble bon, j'ai validé tes codes.
Tu es donc validée et prête à jouer !

N'oublie pas d'aller recenser ton avatar et demander un Dieu ici si tu le souhaites.

Au plaisir de te lire ! :3

_________________




Les cadows ♥ :
 

Une rose par Tata ♥️
Merci à Saki pour le vava. ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://noragami.forumgratuit.org
Invité
avatar

Invité
MessageSujet: Re: Elle était aussi fragile qu'une fleur, et tu lui as arraché son dernier pétale. † { Hana Iyoko Dim 20 Juil - 12:27

*0* Owwiiii merci à vous deux !!! >W< *va danser la danse de la joie pour avoir été validée*
Contente que mon histoire vous ai plu ! C'est pas trop mon avis mais bon x)
Kisu > Aucun soucis \O J'ai encore plus hâte de rp avec toi maintenant èwé

Merci encore !! >w< Recensement fait aussi ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Elle était aussi fragile qu'une fleur, et tu lui as arraché son dernier pétale. † { Hana Iyoko

Revenir en haut Aller en bas

Elle était aussi fragile qu'une fleur, et tu lui as arraché son dernier pétale. † { Hana Iyoko

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Noragami :: °~ Coin du Staff :: Archives 2014 :: Fiches-