Forum inspiré de Noragami.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

VADE RETRO { sakamoto.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
avatar

Invité
MessageSujet: VADE RETRO { sakamoto. Lun 7 Juil - 1:59

Travailler. Dormir. Exaucer les souhaits. Parfois sortir quand elle n’était pas occupée. Tel était le quotidien de Noe, lorsqu'elle ne voulait pas rompre son train-train quotidien. Parfois, elle le rompait. Généralement, le matin, avant de rentrer chez elle se coucher, elle passait prendre son petit déjeuner dans un bar proche de son temple. Noe était serveuse dans un bar non loin de là. Elle travaillait de nuit. Cela ne la dérangeait pas vraiment, car elle y était habituée. En effet, le travail de nuit lui apportait un surcroît de salaire non négligeable. Ce n’était pas grand-chose en bas de la feuille de paie, mais toujours bon à prendre.

Pour changer de son quotidien, parfois, le week end, Noe, quand elle ne se faisait pas esclavagiser, sortait le soir dans ce même bar dont elle passait le matin. L’ambiance et l’animation y était toute différente par rapport à ses habitudes du matin. Il adorait vraiment ce lieu, surtout le serveur qui était un type pas désagréable au premier abord. Mais rien de bien concret comme relation, puisque les humains ont une mémoire atrophiée et sont incapables de se souvenir durablement d'un dieu.

Aujourd'hui, Noe en avait assez de toujours aller au même endroit. Elle n'en pouvait plus de la routine. La routine allait la tuer. Tout lui semblait irritable ces derniers temps. Elle avait même cru voir dans son reflet l'ombre d'une cerne. Elle se faisait vieille ? Non c'était impossible. Et même si c'était le cas, elle irait courir chez le meilleur chirurgien de Tokyo, prete à foutre en l'air toutes ses économies d'une vie ratée. Mais ce n'était qu'une illusion. Elle ne se rappelait pas pourquoi elle avait acceptée ce stupide boulot. Une possibilité de se faire quelques contacts ?

Aujourd'hui, Noe avait décidée de prendre l'air loin de la ville. Elle étouffait à Tokyo désormais. Trop de gens, trop de sons, trop d'émotions. Non, il lui fallait une journée tranquille, loin de tout et de tout le monde. Elle avait choisi de se rendre à la plage. Elle n'y était jamais allée et il était temps. Elle s'était toujours demandée ce qui était le pire : piscine ou mer ? Urine et fluide corporel, ainsi que toutes sortes d'infections et champignons à la piscine; Urine et...non les deux étaient identiques exceptés que la mer était peuplés de poiscaille. Le monde était vraiment mal fait.

Elle posa sur le sable une serviette afin de ne pas souiller ses précieux habits et planta vigoureusement un parasol noir à dentelle blanche. On est gothique lolita jusqu'au bout ou pas. Elle vérifia plusieurs fois qu'il n'y avait personne avant de s'étaler confortablement sur sa serviette avant de pousser un soupir de plaisir. Elle n'était pas bien là, tranquille, avec uniquement le son des vagues mouillant le sable pour la bercer ? Oui c'était bien un instant magique. Et elle ne put s’empêcher de se faire emporter lentement par Morpheus. Lorsqu'elle se réveilla, le soleil était en train de se coucher, inondant l'horizon d'une brume orangée. Elle refusa cependant de se lever, préférant savourer l'unique moment de grande satisfaction de sa pitoyable vie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité
MessageSujet: Re: VADE RETRO { sakamoto. Lun 7 Juil - 3:20


Noe ✖ Sakamoto.

« - Tu ne dois pas te laisser faire. Il faut que tu leurs rendes leurs coups.
_____ - Ils sont trois ! Ils sont trop forts.
_____ - Tu dois leurs rendre encore plus fort. Encore plus fort que tu n'imagines,
Ils ne s'arrêteront que comme ça. »
Et il ne savait pas quoi faire. Pour se réveiller ; ou pour renaitre. Puisqu'il s'était bien vite lassé de ces quelques activités qu'on lui avait mises à disposition récemment. La mort n'était pas noire. La mort avait encore ce fichu gout de la réalité. Sakamoto n'aimait pas cela. A vrai dire, il n'aimait simplement pas ne plus pouvoir se montrer aux yeux des gens. Les quelques regards curieux qu'on lui lançait alors et qu'il avait toujours pris soin d'ignorer lui manquaient. Les quelques discutions qu'il n'avait jamais eu aussi. A moins que non. Il n'arrivait pas à se décider. D'ailleurs, il n'arrivait pas réellement à détester cette idée. Il avait toujours été ainsi et cela n'avait pas changé dans le quelconque accident qui lui avait pris sa vie. Puisque loin d'être stupide, mais près d'être idiot, il avait vite compris que ce corps qui lui restait n'était plus réellement celui qu'il avait possédé. Même s'il était encore à la disposition de ce physique-là que l'on aurait pu estimer de "beau" si le jeune homme n'avait pas hésité à le poignarder de mille et une couleurs. Peu importe. Il avait décidé de profiter des vacances qu'on lui avait accordées. Oui, il avait décidé de ne rien faire. Indéfiniment. Puisque c'est ce que la vie avait eu l'art de vouloir lui accorder. Et Sakamoto n'aimant pourtant pas les cadeaux, avait finit par se plaire dans cette paresse quotidienne. Ainsi avait-il finit par atterrir ce mieux des plus bruyants. Ainsi avait-il décidé de défier la mer et de la faire taire. Ou au moins, de faire plus de bruit qu'elle. Sakamoto aurait fait bien plus de "shshshs" qu'elle n'aurait pu le faire en toute une éternité. Oui, il aurait pu. S'il n'avait pas rencontré la femme de sa vie. Ou au moins la 836e. Quelque chose comme ça. Il n'avait jamais été sûr, faute de mémoire. Faute d'avoir compté de son vivant. S'il avait eu à compter, puisqu'il n'avait jamais réussi à se décider de son caractère d'autrefois. S'il avait pu néanmoins le décider. Bref, ainsi l'avait-il rencontré. Elle, qui était son total opposé. Ou du moins, seulement dans ces quelques attraits. Ou du moins, sans doute dans sa personnalité. Il se demanda bien évidement, ce qu'il aurait pu faire pour attirer son attention. Sinon faire quelques vagues bruits. Sinon ne paraitre simplement abrutis. Cependant, ces jeunes femmes-là, ne lui en avaient jamais voulut. Oui ces femmes qu'il avait abordées s'était sans doute contenté d'être flatées. Ou de s'enfuir en courant. Sakamoto ne le prenait jamais mal. Sakamoto ne le prenait d'ailleurs pas du tout. Tout cela n'était que simples pulsions, simples démangeaisons qu'il devait assouvir, ou au moins faire disparaitre. D'une manière ou une autre, elle finirait par l'oublier. Comme toutes les personnes qu'il avait croisées. Non que cela soit plus étrange dans sa mort que de son vivant. Sans qu'il le sache cependant. Alors oui, il l'aborda.

" Ne vous a-t-on déjà dit que vous êtes aussi délicate que ce paysage ? Que ce coucher de soleil ? Que votre dentelle ? Ou bien que de vous-même ? Et bien laissez moi vous dire, je doute que quelque chose soit aussi délicate que vous. "

Déjà, il se sentait soulagé. Comme s'il s'était simplement contenté de vomir. Des mots. Mais ainsi l'avait-il approché. Sans soigner son entrée. Sans se préoccuper de rien du tout d'ailleurs. Se plantant juste devant elle. Oui, se plantant dans elle comme son parasol était planté dans le sol. Et étrangement, il aurait adoré qu'elle le plante.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité
MessageSujet: Re: VADE RETRO { sakamoto. Lun 7 Juil - 15:17

Tout allait bien. Tout allait très bien pour une fois. Pour la première fois que sa vie, Noe était apaisée. Enfin la dernière remontait à bien trop longtemps pour que son merveilleux cerveau s'en souvienne. Voilà qu'un stupide crétin lui parlait. Paysage ? Coucher de soleil ? Dentelle ? Nooon. Ne me dites pas que ce type est un pervers de l'ancienne génération. C'est à dire le genre de microbe qui essaye de vous charmer en vous disant des belles paroles qui n'ont aucun sens ? Elle le regarda en ouvrant grand la bouche tout en levant ses sourcils froncés. Expression de pitié. C'était nul. C'était vraiment à chier. Noe préférait presque encore ses jeunes japonais qui essayaient les méthodes européennes un peu brusques du genre "mamzell, vous êtes super charmante ca vous dirait qu'on passe un moment ensemble".

Noe ➳ Stupide et lubrique personnage insipide, va voir ailleurs.

C'était sec et brutal. Gratuit et méchant. Injuste et acide. Mais ça faisait du bien de cracher son venin sur les autres. Ça donnait toujours cette étrange impression d'avoir le cœur plus léger et qu'on peut effacer n'importe quelle bêtise. Elle se leva brusquement. Elle n'avait aucune envie de rester avec un hippie comme lui. Il avait pu la voir, c'était plus que suffisant pour lui donner une raison de s'en aller. Elle savait bien qu'il y avait peu de gens actuellement sur cette plage, juste quelques japonais prenant l'air avec leurs enfants et leur cleb. C'était normal qu'il l'ait vu, elle était à l'écart de toute foule. Mais elle regrettait ce choix. Si elle avait été avec le reste du groupe, il n'aurait peut-être pas fait attention à elle. Ou peut-être était-ce autre chose. Elle arracha le parasol planté dans le sable comme on arrache cruellement une mauvaise herbe et le pointa dangereusement sur l'inconnu.

Noe ➳ Comme c'est pitoyable de voir un mort parler ainsi à un dieu. Le respect pour les grands n'existe plus je vois.

Ses talons s'enfonçaient dans le sable alors qu'elle restait là, à fixer le visage du l’hurluberlu. Elle était furieuse. Furieuse que ce bon à rien lui ait brisé son moment de paix. Furieuse que sa robe soit saupoudrée de grains de sables. Furieuse de ne pas être assez grande pour écraser ce minus. Furieuse que ce type ait la facilité à s'adresser  à une inconnue sans problème.
Du sable et cette odeur de sel qui lui prend au nez. Et la tête de rat de ce mec. Son visage si lisse de toute émotion était désormais aussi déformé que quelqu'un qui est sur le point de commettre un meurtre. Ses doigts s'étaient enserrés autour du parasol. Enfer et damnation.Elle réprima l'envie de lui planter ce truc dans le ventre. De toute façon, ce mec était déjà mort.

Elle mit sa serviette dans son sac et...se mit à s'éloigner lentement. Ces jambes lui semblaient lourdes, elle avait trop dormi aujourd'hui. En rentrant à Tokyo, elle ferait une petite balade dans le quartier de son choix. Mais elle était crispée, comme si on lui avait mit quelque chose dans le derrière. Lorsqu'elle sentit ses jambes, elle se mit à accélérer un peu plus. Si elle voulait rentrer à Tokyo avant minuit, elle avait intérêt à se bouger un peu. Mais elle ne put s’empêcher de regarder derrière elle. L'autre pervers pouvait très bien la suivre jusque dans son temple. Dans ce cas là, elle était prête à garder son énergie pour une folle course poursuite.

Noe ➳ Saleté de dégénéré , cracha t-elle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité
MessageSujet: Re: VADE RETRO { sakamoto. Lun 7 Juil - 19:26


Noe ✖ Sakamoto.

« - Je suis pas Superman, je suis Super-vagabond, mais toi t’es Super-pomme. Tu es très gouteuse, tu es très... biologique, très naturelle ! Tu es la pomme de ma vie. »
Sakamoto y était étrangement habitué. Sakamoto y prenait étrangement plaisir. Oui, Sakamoto aimait ces quelques attentions. Même si elles étaient alors bien plus tranchantes que n'importe quelles autres. Quelques jolis mots qu'il n'aurait sans doute jamais été capable de formuler. Ces quelques sonorités bien trop compliquées pour cette bouche-là peu utilisée. Peu importe. Elle le voyait. Elle l'entendait. Et c'était une déesse. Ainsi c'était-elle qualifiée. Ainsi la voyait-il. Puisque oui, cela lui allait à merveille. Puisque oui, ces quelques gestes semblaient suivre à merveille ce rôle-là. Peux importe, il était bien décidé à ce qu'elle ne l'oublie pas. Pas de suite du moins. Sakamoto ne suivait que les quelques absurdités que traversait son cerveau. Sakamoto ne faisait que suivre oui, ces quelques pulsions-là. Cela lui évitait d'ailleurs quelque mal de crâne. Cela n'évitait d'ailleurs pas aux autres de les avoir. Mais lui n'en avait cure. Après tout, elle s'enfuyait. Lentement certes. Mais elle s'enfuyait. Et cette partie de lui qui lui criait de la laisser s'agiter n'était pas de taille à vaincre celle qui avait toujours régné en maitre sur ses décisions. Alors oui, il la rattrapa. Bien évidement. Sans doute baignant dans un illogique bonheur. Sans doute ne désirant qu'un tout petit peu plus de son attention. Qu'il finirait par perdre d'une manière ou d'autre. Sakamoto, oui, y prenait étrangement plaisir. Sans qu'il ne se soucie bien évidement de ce qu'elle aurait pu penser. Il était bien trop égoïste, bien trop focalisé sur son propre bien-être. Et toutes ces phrases sans aucun sens n’auraient pu le faire changer. Et ces quelques sons qui faisaient partie de son répertoire n'auraient pu en faire de même. Peu importe. Puisqu'elle était une déesse. Puisque Sakamoto avait décidé que oui, elle le serait. Et peu importais le véritable sens de ce mot. Il n'avait jamais ouvert un dictionnaire, de toute manière.

" Alors c'est pour cela ! "

Il est bruyant. Il le sait. Cela le fatigue. Cela l'irrite. Cela l'apaise pourtant. Oui, il aime le son de sa voix. Il aime aussi celle de cette inconnue. Simplement parce qu'ainsi en a-t-il décidé. Simplement parce qu'il se laissait aller à ces quelques hasards. La mort était sans doute bien plus courte que la vie. Alors oui, le jeune homme ne s'en serait pas privé, de ces quelques paroles. Alors oui, s'il avait pu, il lui l'avait pu, il lui aurait adressé quelques notes mélodieuses assorties à sa personne. Mais ces quelques mots-là avaient depuis bien longtemps disparu de son vocabulaire. Et personne ne les regrettait. Lui pendant ce temps jouait de cet air suffisant. Cela lui suffisait. Mais il avait oublié alors pourquoi.

" Mais j'aime bien ce mot. "

Oui. Il l'aurait collectionné. Il l'aurait accroché à un mur. S'il possédait encore un mur. Ou une maison. Avait-il seulement possédé quelque chose d'ailleurs ? Tout cela n'avait que peu d'importe maintenant. Puisque cette définition-là lui plaisait. Puisque venant de sa bouche, il semblait le prendre étrangement bien. Comme tout ce qu'elle aurait pu lui dire ou lui faire. Parce que c'était ainsi. Rien de plus.
HRP:
 


Dernière édition par Sakamoto Atsushi le Lun 7 Juil - 23:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité
MessageSujet: Re: VADE RETRO { sakamoto. Lun 7 Juil - 20:26

Ca ne servait à rien. A R I E N. Il était là. A la suivre. L'observer. PUTAIN DE STALKER, pensa t-elle tout haut et fort. Elle haïssait cette race collante de personne qui suivait les autres sans raison particulière. C'était insupportable. S'il avait son numéro, l’appellerait-il toutes les minutes ? Elle était persuadée que oui. Mais elle n'avait pas d'arme. Pas de shinkis. Et donc elle ne pouvait clairement pas se débarrasser de ce type. Ce qui augmenta d'un cran sa colère. Si seulement elle était une sorte de super sayen, ou mi-déesse mi-démon, elle n'aurait qu'à le bouffer et s'en aller comme si de rien était en marchant légèrement. Après ça, Noe ne croyait et ne croirait plus en la chance, vraiment pas, surtout après pareil retournement de situation. Tout avait si bien commencé et...tout finissait toujours mal. C'était le hasard, le destin ? Ils la punissait c'est ça hein ? D’être trop centrée sur sa misérable personne. C'était pas de sa faute, c'était la faute aux autres dieux. Elle n'était qu'une pauvre et innocente victime.

Il était bruyant. Insupportable. Comme un enfant. Noe n'aimait pas les enfants bruyants. Ils ne méritaient que des coups de pieds aux fesses et un bon croche-pied dans les escaliers. Et des gifles. Des privations de sucreries. Et pleins d'autres tortures inacceptables pour eux.
Il était étrange. Trop étrange. Avait-on déjà vu un spécimen aussi particulier ? Noe se le demandait. Il n'avait en tout cas pas sa place dans une société normale. Comme elle. Elle effaça immédiatement cette idée de son esprit. Elle ne pouvait pas se comparer à lui, elle ne pouvait pas. Elle était supérieure à lui. Mille fois plus sophistiquée. Cent mille fois plus géniale. Et elle n'était pas morte d'une manière ou d'une autre. Pour l'instant du moins, mais quelle importance, puisqu'elle renaitrait des souhaits ?

Elle s’arrêta net. Une personne normale se serait tordu la cheville, surtout avec ses chaussures pareilles. Pas Noe. Noe était droite comme un pic. Noe était fière. Noe n'en pouvait plus de ce chien pouilleux qui la suivait. Mais Noe ne savait pas comment réagir. Enfin si, elle avait quelques idées comme empaler ce mec ici et en public. Ou le noyer.

Noe ➳ Je peux vous aider ? Vous voulez mourir une seconde fois ?

Le ton était doux. Trop doux. Trop amicale. Le sourire trop courbé pour être sincère. La tête trop penché pour être réaliste. Trop d'hypocrisie dans ce visage, et rien n'était caché. Elle savait qu'elle avait affaire à un phénomène. Elle savait que la bataille serait extrêmement dure.
Noe noe noe noe. Que vas-tu faire contre un adversaire que rien n'affecte hormis ta beauté ?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité
MessageSujet: Re: VADE RETRO { sakamoto. Mar 8 Juil - 0:22

Sakamoto Atsushi a écrit:

Noe ✖ Sakamoto.

« - C’est cruellement fatiguant d’être intelligent.
_____ - Je sais pas, faudra que j’essaie. »
Cela lui avait sans doute traversé l'esprit. Bien auparavant. Oui, avait sans doute du être évident, à un certain moment de cette petite discutions. Mais il n'y avait pas prêté attention pour autant. Il était mort. Et elle le savait. Il était mort. Et elle s'en souvenait. Alors quoi ? Loin d'être désespéré, loin d'être curieux, loin d'être l'un des deux, il se demandait seulement si elle serait la seule à pouvoir se souvenir des traits qui étaient siens à présent. Ces traits-là qu'ils avaient jusque-là oublié avec tout le reste. Il ne lui demanda évidement rien de tout cela. Se contentant d'écouter cette quelconque proposition qu'il savait bien évidement fausse. Dont il n'aurait rien eu à répondre s'il n'avait pas depuis longtemps oublié le sens du mot "politesse". Sakamoto se contenta alors de feindre à son tour. Puisqu'il n'avait pas d'autre chose à faire. Puisqu'il ne voyait pas réellement comment il aurait pu arranger la situation. Les mots le fatiguaient plus qu'il ne l'aurait voulu. Pourtant, il ne pouvait s'empêcher de former ici et là. Juste pour elle.

" Ha, vous êtes morte ? Combien de fois ? Moi, je ne sais pas. Je ne me souviens pas, ya juste eu un boum genre tchuck. Et bam. "

Il laisse ses lèvres s'étendre. Bien sûr, il lui laisse comprendre ce qu'elle désire. Peu importe, il a déjà l'habitude qu'on le trait d'idiot. D'imbécile. Et oui, il aime cela. Pourtant, cela l'irrite tout autant que le reste. Ce n'est que son caractère. Ce n'est que sa logique des plus absurdes. Lui-même ne cherche pas à comprendre. A se comprendre. A la comprendre. Alors que déjà il aurait du lui demander la signification de ses paroles. Alors que déjà il aurait du lui demander de l'aide. Mais il n'était pas ce genre de mort.

" Vous pensez que c'est possible de mourir encore ? Je veux dire sans doute si c'est le cas pour vous. Moi je crois que non. 'Fin je pense, comme ça. Vous voyez ? Non ? Parce que moi si. Enfin non, je ne pense pas. "

Il agite ses mains squelettiques. Il s'agite de long en large. Il doit lui donner le tournis. Peu importe. Il aime cela. Il aime simplement ce sentiment qui se dégage d'elle. Tout aussi désordonné que sa propre personne. Sakamoto suivant ses mouvements. Oui, sans doute bien trop près d'elle. Bien trop près d'une inconnue qui n'en avait visiblement cure de lui. Et cette fois-ci, elle n'oublierait pas. Et cette fois-ci, il ne pourrait se racheter. Mais il l'avait l'habitude. Oui, il avait l'habitude. De ce genre de regard, de ce genre de pensées. Cela n'avait jamais réellement changé. Alors il restait bien évidement sur ses traces, l'air qui se voulait suffisant. Alors bien évidement, il savait qu'elle finirait par craquer. Il se demandait seulement qu'elle genre d'excises réactions elle aurait pu lui offrir.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: VADE RETRO { sakamoto.

Revenir en haut Aller en bas

VADE RETRO { sakamoto.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Noragami :: °~ Coin du Staff :: Archives 2014 :: RPs-